Football - Leicester conforte sa troisième place
Publié

FootballLeicester conforte sa troisième place

Faciles vainqueurs de West Bromwich, les Foxes ont pris leurs distances avec Chelsea, quatrième.

Malgré les défenseurs, Kelechi Iheanacho inscrit le troisième but de Leicester.

Malgré les défenseurs, Kelechi Iheanacho inscrit le troisième but de Leicester.

AFP

Leicester a conforté sa troisième place en dominant à domicile le mal classé West Bromwich Albion 3-0, jeudi lors du dernier match au programme de la 32e journée du Championnat d’Angleterre. L’équipe de Brendan Rodgers (59 pts) devance désormais de quatre longueurs Chelsea (4e) et West Ham (5e). Chelsea a été accroché à domicile par Brighton (0-0) mardi et West Ham a été battu 3-2 à Newcastle samedi.

Leicester reste toutefois à bonne distance derrière Manchester United (2e, 66 pts) qui l’a emporté dimanche à domicile contre Burnley (3-1).

Leicester n’a pas fait de détails jeudi soir, marquant ses trois buts en première mi-temps, face à un adversaire certes 19e et avant-dernier à neuf points du 17e Burnley, mais qui restait sur deux victoires d’affilée contre Southampton (3-0) et, plus surprenant, sur le terrain de Chelsea (5-2).

Vardy montre la voie

Après une première grosse occasion pour Kelechi Iheanacho (3e), les Foxes ont ouvert la marque par leur buteur Jamie Vardy, d’une belle frappe enroulée suite à un déboulé côté droit et une passe dans l’axe du Belge Timothy Castagne, parti à la limite du hors-jeu (23e).

Trois minutes plus tard le défenseur central Jonny Evans a doublé le score de la tête à la réception d’un corner tiré côté droit par Youri Tielemans, autre Belge de Leicester (26e).

Complètement dépassés, et alors que Castagne avait placé un tir à ras de terre sur le poteau (29e), les joueurs de West Bromwich ont encaissé un troisième but réussi par Iheanacho, à la conclusion d’un beau travail côté gauche de Vardy (36e). L’attaquant nigérian a même été bien près d’en marquer un quatrième mais il a trop enlevé sa frappe du droit (son mauvais pied), seul au point de penalty (43e).

Jamais dangereux

De leur côté les joueurs de Sam Allardyce, dont c’est la quatorzième défaite de la saison en Premier League, n’ont jamais été dangereux en première période, hormis peut-être sur un tir de Matt Phillips, intercepté par Kasper Schmeichel (45+2).

En seconde période, Leicester a nettement levé le pied et la rencontre s’est équilibrée sans qu’aucune des deux équipes ne parvienne à concrétiser.

(AFP)

Votre opinion