Actualisé 17.10.2020 à 20:50

FootballLe Bayern déroule, coaching décisif de Lucien Favre

Le double changement gagnant du Vaudois a permis à Dortmund d’aller chercher les trois points à Hoffenheim. Le duo Lewandowski-Müller injouable.

par
Sport-Center
Marco Reus fête son but décisif à Hoffenheim. (KEYSTONE/DPA/Uwe Anspach)

Marco Reus fête son but décisif à Hoffenheim. (KEYSTONE/DPA/Uwe Anspach)

KEYSTONE

4-1 contre le promu Bielefeld, avec une phénoménale démonstration du duo Lewandowski-Müller: le Bayern Munich s’est replacé samedi en deuxième position de la Bundesliga à un point du leader Leipzig, après quatre journées.

Le buteur polonais Robert Lewandowski, récemment nommé joueur UEFA de l’année, a marqué deux fois et délivré les deux passes décisives du doublé de Thomas Müller, qui lui a rendu la politesse en lui offrant également un but. Leipzig (10 pts), Munich et Dortmund (9 pts): le trio qui domine le football allemand a déjà pris les devants. Seul Francfort (7 pts) peut encore venir se mêler à la lutte s’il s’impose dimanche à Cologne (15h30).

Lewandowski et Müller ont éclaboussé de leur classe le match à huis clos à Bielefeld. Le Polonais aurait même pu tripler si son tir sur le but vide à la 49e minute n’avait pas été repoussé par la barre. Il prend toutefois la tête du classement des buteurs, avec 7 réalisations.

À quatre jours de l’entrée en lice du Bayern en Ligue des champions, à domicile contre l’Atletico Madrid, l’entraîneur Hansi Flick avait aligné son onze-type, à une exception près: l’indéboulonnable Joshua Kimmich était resté auprès de sa compagne, qui devait donner naissance à leur deuxième enfant, laissant sa place à Corentin Tolisso.

Dans le choc de cette quatrième journée, le Borussia Dortmund est allé arracher trois points très importants sur la pelouse du TSG Hoffenheim. La formation de Lucien Favre a été soulagée à un quart d’heure de la fin par Marco Reus, introduit dix minutes plus tôt par le technicien vaudois comme son passeur décisif. Profitant d’une position de hors-jeu passive de son capitaine, Erling Haaland s’en allait fixé le gardien (et le percuter) pour offrir le but à Marco Reus.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé