Actualisé 20.12.2018 à 09:45

L’Eisplanade de Bienne prend des allures de piscine

Récréatif

La pluie a contrarié mercredi soir les amateurs glisse sur la plus grande patinoire de Suisse... Mais elle a donné à la glace un bel effet miroir.

par
VDé
1 / 6
Kenan Sahin, à gauche, prend un selfie en compagnie du Conseiller fédéral Ignazio Cassis lors de la rencontre avec la population biennoise à la patinoire de L'Eisplanade, le vendredi, 12 janvier 2018, à Bienne.

Kenan Sahin, à gauche, prend un selfie en compagnie du Conseiller fédéral Ignazio Cassis lors de la rencontre avec la population biennoise à la patinoire de L'Eisplanade, le vendredi, 12 janvier 2018, à Bienne.

Cyril Zingaro, Keystone
Janvier 2018 à Bienne, la plus grande patinoire de Suisse avait des allures de piscine.

Janvier 2018 à Bienne, la plus grande patinoire de Suisse avait des allures de piscine.

DR
La couche d'eau de pluie n'enlevait rien à la féerie créée par l'éclairage qui balaie la glace et les environs, bien au contraire: les reflets s'en trouvaient renforcés.

La couche d'eau de pluie n'enlevait rien à la féerie créée par l'éclairage qui balaie la glace et les environs, bien au contraire: les reflets s'en trouvaient renforcés.

DR

Les éclaircies de ce matin permettent à la glace de se figer, mais mercredi soir à Bienne, la plus grande patinoire de Suisse avait des allures de piscine. La couche d'eau de pluie n'enlevait rien à la féerie créée par l'éclairage qui balaie la glace et les environs, bien au contraire: les reflets s'en trouvaient renforcés.

Le hic quand la glace est sous un centimètre d'eau c'est qu'il faut bien savoir patiner: une chute et les habits sont trempés! Les moins sûrs d'eux sont restés côté est de l'Eisplanade, devant le restaurant Patin Bleu, pour des allers-retours sur la largeur de la patinoire, dans la zone restreinte où la glace avait pris.

L'accès à cette patinoire de 2'275 m2 est gratuit, chaque jour de 10h à 22h, jusqu'au 15 février, devant le Palais des Congrès. L'hiver dernier, quelque 60 000 personnes sont passées par l’Eisplanade en deux mois.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!