Bande dessinée: L’élégante Annie Goetzinger est décédée
Publié

Bande dessinéeL’élégante Annie Goetzinger est décédée

La dessinatrice de «Félina», «L’agence Hardy» et récemment des «Apprentissages de Colette» s’est éteinte ce mercredi à 66 ans.

par
Michel Pralong
Annie Goetzinger nous a quitté ce mercredi 20 décembre, à l’âge de 66 ans.

Annie Goetzinger nous a quitté ce mercredi 20 décembre, à l’âge de 66 ans.

DR

Annie Goetzinger était dans la vie comme son dessin, toujours d’une rare élégance.

Cette Parisienne avait d’ailleurs commencé par apprendre le dessin de mode à l’Ecole des arts appliqués entre 1967 et 1971. Entrée au magazine Pilote grâce à Georges Pichard dont elle suit les cours, elle publie son premier album en 1975, «Casque d’or», qui gagne d’entrée deux prix au Festival d’Angoulême.

L’influence de son maître se fait encore clairement sentir dans cette première BD: son dessin ressemble en effet alors beaucoup à celui du créateur de la délurée «Paulette». Femme dans une profession alors essentiellement masculine, Annie Goetzinger privilégiera d’ailleurs toujours des héroïnes. Et si elle les habille avec raffinement (on pourrait organiser un défilé de mode avec ses personnages), elle n’hésite pas non plus à les dévêtir.

Entre 1982 et 1987, c’est «Félina», mi Catwoman mi Fantômas qu’elle fait courir sur les toits sur des scénarios signés Victor Mora. Mais c’est Pierre Christin qui lui écrira ses plus beaux personnages, de «La demoiselle de la Légion d’honneur» en 1980 à «Paquebot» en 1999. En 2001, le duo débute la série «L’agence Hardy», les enquêtes d’une détective dans les années 1950. Sept tomes paraîtront jusqu’en 2012. Cette année, Goetzinger avait publié «Les apprentissages de Colette», narrant la vie mouvementée de la célèbre écrivaine.

Annie Goetzinger nous a quitté ce mercredi 20 décembre, à l’âge de 66 ans.

Votre opinion