10.11.2016 à 07:31

Composants électroniquesLEM poursuit sur la voie de la croissance

Le fabricant de composants pour la mesure de paramètres électriques a vu son bénéfice net croître de 11,6%.

Archives/photo d'illustration, Keystone

LEM poursuit sur la voie de la croissance. Le fabricant de composants pour la mesure de paramètres électriques a vu son bénéfice net croître de 11,6% au cours du premier semestre de son exercice décalé, à 22,1 millions de francs.

Le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a lui aussi bondi, gagnant 10,6% sur un an, à 27,5 millions de francs, a indiqué jeudi l'entreprise d'origine genevoise dont le siège est à Fribourg.

Le chiffre d'affaires a pour sa part légèrement progressé (0,8%), à 132,6 millions, au cours de ce premier semestre 2016/2017 clos fin septembre. A taux de change constants, les ventes ont toutefois reculé de 0,8%. Les entrées de commandes ont, quant à elles, crû (4,3%) à 132,3 millions de francs.

Sur le seul deuxième trimestre, le chiffre d'affaires est en recul de 6,2%, à 65,7 millions de francs. Le bénéfice net a en revanche augmenté de 3,8% à 11,3 millions de francs tandis que l'EBIT a reculé de 2%, à 14,1 millions.

Résultats contrastés

Ces résultats sont en dessous des prévisions des analystes interrogés par AWP. «En Europe et en Chine, le chiffre d'affaires a fléchi alors que nous avons progressé en Amérique du Nord et dans le reste de l'Asie», relève le directeur de LEM François Gabella cité dans le communiqué.

«Dans l'ensemble, nous enregistrons un chiffre d'affaires stable et des marges solides pour la première moitié de l'exercice 2016/2017», ajoute-t-il. Les tendances des différents domaines d'activités ont été contrastées, constate le groupe.

Le segment Industrie a généré un chiffre d'affaires de 107 millions de francs au cours du premier semestre, en recul de 3% par rapport aux six premiers mois de l'exercice précédent. A taux de change constants, le repli atteint 4,5%. L'EBIT de la division a atteint 21 millions de francs, soit une baisse de 0,2 million de francs sur un an.

Le segment Automobile a à l'inverse enregistré une croissance rentable dans toutes les régions, relève le groupe. Les revenus se sont envolés de 20,4%, à 25,6 millions de francs. Le résultat opérationnel (EBIT) a bondi de plus de 75% à 6,5 millions de francs.

Prévisions stables

Pour l'exercice dans son entier, le groupe s'attend à inscrire un chiffre d'affaires, entre 260 et 270 millions de francs, en ligne avec le précédent. La division Industrie devrait connaître une évolution stable grâce à une situation économique équilibrée dans la majorité des régions, selon le communiqué.

Le segment Automobile continuera à profiter de l'élan actuel. Le troisième et le quatrième trimestre pourraient être pénalisés par les Fêtes de fin d'année et le Nouvel-An chinois. LEM s'attend à de la prudence de la part de ses clients qui maintiendront leur politique de commande à court terme, estime le groupe.

Les investissements en recherche et développement seront sensiblement étoffés. Les capacités dans ce domaine ont été étoffées à Sofia et Pékin, précise la direction. Il est aussi prévu d'établir un nouveau centre de recherche et développement dans la région de Lyon/Grenoble. Genève restera cependant le principal centre, promet-elle.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!