17.11.2020 à 18:09

DouleurLena Dunham a dû abandonner son rêve de devenir mère

L’actrice et réalisatrice s’est confiée sur son épreuve qu’elle endure suite à son opération visant à soigner son endométriose.

«J’ai adoré être une femme, mais j’ai détesté en utiliser l’équipement», a écrit Lena Dunham.

«J’ai adoré être une femme, mais j’ai détesté en utiliser l’équipement», a écrit Lena Dunham.

Bruce Glikas/WireImage

Lena Dunham rêvait de devenir mère mais a malheureusement dû subir une ablation de l’utérus et d’un ovaire pour endiguer son endométriose. La star de «Girls» a donc dû faire son deuil de la maternité, une épreuve douloureuse qu’elle a décidé d’aborder publiquement.

Dans un essai pour le numéro de décembre de Harper’s Magazine, l’actrice et réalisatrice explique qu’au moment où elle a perdu sa «fertilité» elle a commencé à «chercher un bébé». «J’ai adoré être une femme, mais j’ai détesté en utiliser l’équipement», a-t-elle écrit, révélant que tomber enceinte l’obsédait depuis son lit d’hôpital.

«Michael Jackson a bien suspendu son bébé»

Lena Dunham a raconté qu’elle s’est plongée dans le monde de la reproduction assistée, recherchant des spécialistes et des mères porteuses, et suivant des hashtags dans des communautés en ligne de femmes voulant concevoir. Elle a également partagé des extraits de ses mémoires, «False Labor», révélant qu’elle se sentait toujours digne de devenir maman, malgré ses problèmes de santé et ses problèmes de toxicomanie.

«Que pouvaient bien faire cinq trous dans mon estomac et une addiction au Vicodin en dosage vingt milligrammes? Michael Jackson a bien suspendu son bébé par-dessus le balcon d’un hôtel pour que tout le monde puisse le voir, et il a pu le garder», écrit-elle.

«Une femme arrogante»

La star s’est ensuite lancée dans sa propre analyse. «J’étais une femme arrogante, sûre que j’aurais ce que je voulais parce que je le voulais. Parce que j’avais toujours eu ce que j’avais voulu. Parce que le monde m’avait dit que je pouvais l’avoir, a-t-elle poursuivi, reconnaissant qu’elle avait commis quelques faux pas dans sa quête pour devenir maman. C’était quelques semaines après une rupture d’une relation de près de six ans et je m’étais lancée dans une nouvelle histoire d’amour avec le premier mec que j’avais vraiment embrassé. J’ai essayé d’avoir un enfant. En chemin, mon corps s’est brisé. Ma relation aussi. À cause de cela? Je suis devenue une junkie fonctionnelle. Je m’étais perdue.»

(Cover Media / LeMatin.ch)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
14 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Miaou

18.11.2020 à 20:00

Bin chais pas, qu'elle achète un chat ?

c est ainsi

18.11.2020 à 15:29

pas grave il y a assez de malheureux sur terre ou d enfant a adopter ou certaines accouchent sous x d'autres les abandonnent dans les poubelles ou les tuent ou sont des souffres douleurs etc dur dur mais elle pourrait en adopter ou trouver une mere porteuse il y a plein de solution et cela ne sert a rien de déprimer

meeeeuh

18.11.2020 à 12:59

on a retrouvé la grosse vache qui rit avec non anneau dans le pif