Actualisé

PérouLénine ne veut pas que Hitler soit élu maire

Prénommé comme le Führer, un candidat à une élection locale a failli se faire barrer la route par un autre individu étrangement nommé.

par
Michel Pralong
Hitler Alba Sanchez est le candidat du parti démocratique «Nous sommes le Pérou».

Hitler Alba Sanchez est le candidat du parti démocratique «Nous sommes le Pérou».

Facebook/Somos Peru Yungar

La bataille qui s'est engagée pour la mairie de Yungar, petite ville péruvienne, n'oppose pas un nazi à un communiste. Pourtant, on pourrait le penser. Ayant déjà occupé le poste entre 2011 et 2014, Hitler Alba Sanchez a décidé de retenter sa chance pour les élections qui auront lieu le 7 octobre. Seulement, un habitant de la ville ne l'entend pas de cette oreille et a déposé une demande pour qu'il soit rayé des listes électorales. Le nom de cet opposant? Lenin Vladimir Rodriguez Valverde, soit la version anglaise du nom Lénine.

Les objections de Lenin ne concernent pas le prénom du candidat du parti Somos Peru (Nous sommes le Pérou). Non, il lui reproche de vivre à sept heures de la ville qu'il compte diriger. Mais le comité électoral a rejeté cette opposition. Pour Hitler Alba Sanchez, cette tentative d'obstruction est certainement une manœuvre de ses opposants.

Papa trouvait le prénom exotique

Souvent interrogé sur son prénom, le candidat de Somos Peru a avoué qu'il était lourd à porter. Selon lui, son père l'aurait prénommé ainsi non par admiration du nazisme (au contraire, il aurait tout ignoré de l'histoire de la Seconde Guerre Mondiale), mais parce que cela sonnait bien, cela sonnait européen.

Au courant, lui, des horreurs du régime nazi, Alba Sanchez aurait songé à changer de prénom, mais a renoncé, toute sa famille et ses amis ne le connaissant que sous le nom de Hitler. Toutefois, il précise dans sa campagne que lui est le «bon Hitler». Redeviendra-t-il maire en 2019? Réponse le 7 octobre.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!