BD: L’enquête qui brise les idées reçues sur l’infertilité
Publié

BDL’enquête qui brise les idées reçues sur l’infertilité

Ayant elle-même mis sept ans avant de pouvoir avoir un enfant, Marie Dubois aborde sans tabou ce mal qui frappe de plus en plus de couples. Un album instructif, émouvant, rassurant… et drôle en même temps.

par
Michel Pralong

La bande-annonce de l’album, par Marie Dubois.

Revue XXI/YouTube

À 31 ans, Marie rencontre l’homme avec qui elle veut vivre et avoir des enfants. Les deux se mettent donc rapidement à l’ouvrage… mais rien n’y fait. Tests, consultations, avis plus ou moins (surtout moins) avisé des parents, des copains et des copines: ce qui a débuté comme une inquiétude devient une hantise. Et le mot est lâché: infertilité.

Ce parcours du combattant pour comprendre de quel mal on est atteint, de pourquoi on en est atteint et des possibilités qu’il reste pour malgré tout (et là, c’est vraiment malgré tout) avoir un enfant, Marie Dubois l’avait déjà raconté dans une courte enquête parue en 2019 dans la Revue XXI. Puis cette dernière lui a demandé d’approfondir le sujet pour en faire un livre, en collaboration avec Massot Éditions, ouvrage qui sort ce 25 février.

1 / 5
Rien ne distingue à la base un couple infertile d’un couple fertile.

Rien ne distingue à la base un couple infertile d’un couple fertile.

Marie Dubois/Revue XXI/Éd. Massot
Les explications psychologiques avancées pour expliquer l’infertilité sont nombreuses… et fumeuses.

Les explications psychologiques avancées pour expliquer l’infertilité sont nombreuses… et fumeuses.

Marie Dubois/Revue XXI/Éd. Massot
Être infertile, c’est se sentir exclu.

Être infertile, c’est se sentir exclu.

Marie Dubois/Revue XXI/Éd. Massot

Pas besoin de souffrir soi-même d’infertilité pour se plonger dans ce récit. Il est passionnant et terrifiant à la fois. On y découvre un mal qui touche de plus en plus de gens à travers le monde (un couple sur cinq en France). Un mal dont on ignore encore beaucoup de choses puisqu’un cas d’infertilité sur quatre reste inexpliqué. Pire, les raisons données, même par des médecins ou des spécialistes de la question, sont encore trop souvent fantaisistes: l’infertilité, c’est dans la tête. C’est beaucoup plus compliqué que cela.

Pour se sentir moins seul

Marie Dubois a voulu comprendre et trouver des réponses. Elle les a obtenues et nous les livre dans une BD qui est à la fois un documentaire, une histoire de vie (celle de son couple), mais également une tragicomédie. Car Marie Dubois a un don de la mise en scène et des dialogues remarquable. Qui plus est, elle a un talent graphique épatant qui donne vie à ce sujet de société. Bref, elle a accouché, c’est le cas de le dire et sans mauvais jeu de mots, d’un formidable album.

«Un bébé si je peux», sous-titré «Voyage en infertilité» va faire découvrir tout un monde caché à beaucoup de lecteurs mais va également certainement être très utile à celles et ceux qui sont concernés par ce fléau. Les personnes touchées directement ou indirectement par l’infertilité se sentiront moins seules, soutenues, comprises. Et ça, c’est formidable!

«Un bébé si je peux», par Marie Dubois, Revue XXI et Massot Éditions, 136 pages

«Un bébé si je peux», par Marie Dubois, Revue XXI et Massot Éditions, 136 pages

Votre opinion