Corée du Nord – L’envoyé américain exhorte Pyongyang à cesser ses essais de missiles
Publié

Corée du NordL’envoyé américain exhorte Pyongyang à cesser ses essais de missiles

La Corée du Nord a tiré mardi un nouveau missile provoquant une réunion d’urgence du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Le représentant américain Sung Kim et le sud-coréen Noh Kyu-duk après une réunion sur la Corée du Nord.

Le représentant américain Sung Kim et le sud-coréen Noh Kyu-duk après une réunion sur la Corée du Nord.

AFP

Dimanche, les États-Unis ont exhorté la Corée du Nord à mettre fin à ses essais de missiles «contre-productifs», en disant espérer que Pyongyang réponde positivement à l’appel au dialogue lancé par Washington. La Corée du Nord a tiré mardi un missile balistique lancé par sous-marin (SLBM), provoquant une réunion d’urgence du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Le représentant spécial des États-Unis pour la Corée du Nord, Sung Kim, a rencontré son homologue du Sud, Noh Kyu-duk, après une réunion avec leur homologue japonais à Washington.

Il a qualifié le lancement de mardi de «provocation» et a exhorté Pyongyang à cesser ses essais de missiles «préoccupants et contre-productifs». «Nous espérons que la République Populaire de Corée (RPDC) répondra positivement à nos efforts de sensibilisation», a déclaré Sung Kim aux journalistes à Séoul, en utilisant les acronymes officiels employés par la Corée du Nord.

Des discussions à l’arrêt depuis 2019

Le lancement de mardi est le dernier d’une série de tests d’armes effectués récemment par la Corée du Nord, notamment un missile de croisière à longue portée, une arme lancée par un train et ce qu’elle a déclaré être une ogive hypersonique.

Au début du mois, le leader nord-coréen Kim Jong Un a blâmé les États-Unis pour les sanctions, rejetant les affirmations de Washington selon lesquelles les États-Unis n’ont pas d’intentions hostiles.

Kim Jong Un a rencontré trois fois le président américain alors en exercice Donald Trump, mais les deux hommes ont échoué à s’entendre sur un accord mettant fin au programme nucléaire nord-coréen. Les pourparlers sont à l’arrêt depuis l’échec du sommet de Hanoï début 2019.

Le président Joe Biden a promis de continuer à explorer la voie diplomatique, mais avec une approche plus discrète, avec la recherche de domaines de progrès.

(AFP)

Votre opinion

2 commentaires