L’éolien passe devant le charbon et le nucléaire aux Etats-Unis
Publié

ÉnergieL’éolien passe devant le charbon et le nucléaire aux États-Unis

Pour la première fois, sur un seul jour, les éoliennes ont produit 19% de l’électricité du pays devenant la deuxième source d’énergie derrière le gaz naturel.

par
Michel Pralong
Le parc éolien offshore de Block Island à Rhode Island.

Le parc éolien offshore de Block Island à Rhode Island.

AFP

Le 29 mars a marqué une date importante dans l’histoire énergétique des États-Unis. Ce jour-là, pour la première fois, l’éolien est devenu la deuxième source d’énergie du pays. Il a produit 2017 gigawatts heures, soit 19% de l’énergie américaine. C’est mieux que le nucléaire, qui a également produit 19%, mais 1989 gigawatts heures seulement et le charbon, 17%. Seul le gaz naturel a fait mieux, avec 31%.

C’est un fait exceptionnel, qui n’a eu lieu qu’un jour, et l’agence américaine d’information sur l’énergie (EIA) ne s’attend pas que cela se produise sur un mois entier en 2022 ni même en 2023, comme l’écrit le Huffpost. Cet événement du 29 mars s’explique par plusieurs facteurs: la vitesse du vent est souvent la plus élevée à cette période, plusieurs records ayant été battus ce jour-là. En outre au printemps, la demande en électricité baisse, ce qui fait que le nucléaire et le charbon produisent moins.

Reste que l’éolien ne cesse de se développer aux États-Unis, sa production dépassant depuis 2019 celle du nucléaire, mais ne fonctionnant toutefois que par intermittence (35% du temps en 2021 contre 93% pour le nucléaire). Cela souligne toutefois les efforts entrepris par les États-Unis en faveur des énergies renouvelables. L’EIA pense que solaire et éolien produiront 44% de l’électricité aux États-Unis contre 21% aujourd’hui.

Votre opinion

4 commentaires