Cyclisme: L’équipe d’Elise Chabbey se fait voler ses vélos
Publié

CyclismeL’équipe d’Elise Chabbey se fait voler ses vélos

La formation de la cycliste genevoise a dû renoncer au Giro dell’Emilia, mardi, après s’être fait dérober sept bicyclettes dans la nuit de dimanche à lundi.

par
Sylvain Bolt

Engagée sur le Giro dell’Emilia qui devait se disputer mardi, l’équipe cycliste féminine Paule Ka, à forte connotation helvétique (Elise Chabbey, Marlen Reusser et Kathrin Stirnemann en font partie), n’a pas pris le départ de la classique italienne autour de Bologne. L’équipe a annoncé lundi soir sur ses réseaux sociaux devoir se retirer de la course.

La raison de ce retrait de dernière minute? Sept vélos de course de l’équipe ont été volés à l’hôtel de l’équipe à Bologne, dans la nuit de dimanche à lundi, veille de la course! «Nous sommes extrêmement consternés et frustrés, a réagi la formation dans un communiqué de presse. Nous n’avons pas eu suffisamment de temps pour remplacer les vélos et avons dû renoncer à la course.»

Sauvée de justesse de la disparition

L’ancienne formation suisse Bigla-Katusha, qui avait déjà failli disparaître ce printemps après le retrait de ses sponsors en raison de la crise sanitaire, avait été sauvée par la marque française de prêt-à-porter Paule Ka.

Après l’annulation récente des Mondiaux d’Aigle-Martigny, la Genevoise Elise Chabbey, qui devait prendre part à la course et se frotter à l’ascension du Colle della Guardia di San Luca, voit une nouvelle épreuve rayée de son calendrier.

Face à ce nouveau coup du sort, l’équipe cycliste a décidé d’offrir une récompense de 5000 euros à quiconque ramènera le matériel subtilisé.



Votre opinion

2 commentaires