Collision en Californie: Les 13 morts soupçonnés d’être entrés clandestinement aux USA
Publié

Collision en CalifornieLes 13 morts soupçonnés d’être entrés clandestinement aux USA

Les treize personnes tuées mardi dans le sud de la Californie lors d’une collision entre leur véhicule surchargé et un poids lourd sont soupçonnées d’être entrées illégalement aux États-Unis depuis le Mexique à travers une brèche dans une clôture séparant les deux pays, ont indiqué mercredi les autorités.

Les victimes circulaient dans un SUV Ford Expedition prévu pour transporter seulement huit à neuf personnes, mais 25 individus au total se trouvaient à bord du véhicule, dont les deux banquettes arrière avaient été retirées.

Douze personnes, dont le conducteur, ont été tuées dans le choc avec le semi-remorque et une treizième un peu plus tard après avoir été transportée à l’hôpital. «Toutes sont soupçonnées d’être entrées illégalement aux États-Unis», indique dans un communiqué le service des douanes et de protection des frontières (CBP) américain.

L’agence fédérale précise avoir ouvert une enquête concernant un trafic d’êtres humains liée à ce drame et à un autre accident qui avait impliqué un peu plus tôt mardi un autre SUV ayant pris feu dans la même zone.

Lorsque les agents du CBP sont arrivés sur le lieu de l’incendie, ils ont découvert «19 individus se cachant dans les broussailles voisines et ont établi qu’ils étaient entrés illégalement dans le pays à travers la brèche», explique l’agence fédérale.

Le site de l’accident.

Le site de l’accident.

AFP

Des images de vidéosurveillance prises tôt mardi matin montrent deux véhicules quittant la zone située près d’une brèche de trois mètres de large dans la clôture métallique qui se dresse à la frontière mexicaine, à une cinquantaine de kilomètres du lieu de la collision, près de Holtville.

Selon Gregory Bovino, responsable du secteur pour le CBP, les premiers éléments de l’enquête sur le véhicule accidenté et celui ayant pris feu pointent tous deux vers cette brèche. «Les trafiquants d’êtres humains ont démontré à de multiples reprises qu’ils se souciaient peu de la vie humaine», dit-il dans le communiqué, citant des «tragédies» similaires déjà survenues par le passé.

Les victimes décédées mardi sont âgées de 20 à 55 ans, mais au moins l’un des passagers blessés était mineur, âgé de 16 ans. D’après un responsable du secrétariat aux Affaires étrangères du Mexique, au moins dix des personnes décédées étaient de nationalité mexicaine.

(AFP)

Votre opinion