Football - Les 26 Suisses ne savent pas tous où ils vont jouer à la rentrée
Publié

FootballLes 26 Suisses ne savent pas tous où ils vont jouer à la rentrée

Gregor Kobel a été renvoyé à la maison par Vladimir Petkovic le jour où il a signé au Borussia Dortmund. Et les sélectionnés pour l'Euro, ils en sont où?

par
Robin Carrel
(Bad Ragaz)
Xhaka et Rodriguez sont des cas douteux au niveau du mercato d’été.

Xhaka et Rodriguez sont des cas douteux au niveau du mercato d’été.

AFP

Qui dit été d'année impaire, dit mercato en tête d'affiche de vos journaux. Enfin, sauf en 2021, où l'Euro décalé d'une année va forcément tenir le haut du pavé. Mais les internationaux suisses seront sans doute nombreux à bouger d'ici à la fin du mois d'août. Petit tour d'horizon de ce qu'il risque de se passer.

Ils devraient bouger

Cela fait tellement longtemps que les médias assurent qu'il va quitter Arsenal, que ça va finir par arriver. Granit Xhaka est depuis quelques jours lourdement envoyé à l'AS Roma de José Mourinho. Le Bâlois doit encore deux ans de contrat au club londonien, mais il ne sera sans doute pas retenu.

Xherdan Shaqiri est lui annoncé un peu partout à chaque mercato. A force de cirer le banc de Liverpool, à chaque fois, c'est pour des clubs moins huppés et, en général, pour toujours moins d'argent. Cette fois, les gazettes l'envoient à Fenerbahçe pour 8 millions de francs... Les Reds en voudraient un peu plus et le FC Séville, ainsi que les deux clubs romains, pourraient aider à faire gonfler la note.

Le gros transfert suisse de l'été, ce sera sans doute Denis Zakaria. Le Borussia Mönchengladbach n'a plus que six mois avant de le perdre gratuitement, ce qui laisse au Genevois l'embarras du choix. De toute façon, toute l'Europe lui court après. Manchester City le verrait bien prendre la succession de Fernandinho, Arsenal le suit depuis des mois. Le Bayern Munich n'est jamais loin de ce genre de dossiers, surtout quand il y a l’odeur d’une arrivée à 0 euro... Bref, il aura la main sur son avenir.

Des questions vont aussi se poser pour Ruben Vargas et Nico Elvedi. Ce dernier a prolongé à Gladbach un peu à la surprise générale, alors que le premier a réussi une saison pleine et fortement contribué au sauvetage d'Augsbourg. Le Lucernois a 22 ans, le Grison 24... Peut-être l'heure d'aller voir un cran en-dessus ce qu'ils pourront y accomplir.

Leur avenir est en suspens

Il ne reste qu'un an de contrat à Loris Benito et son club de Bordeaux va être racheté. Mais est-ce que la saison de l'Argovien pourrait convaincre un acheteur? Pareil pour Fabian Schär à Newcastle, longtemps blessé, puis suspendu. Son entente avec les Magpies arrive à son terme dans 12 mois. Ce serait toutefois dommage, il a trouvé en Angleterre une rare stabilité. A 28 ans, Silvan Widmer (contrat valable encore un an) doit aller (encore) voir ailleurs très vite ou s'installer définitivement au pays.

Toujours derrière, Eray Cömert peut encore rapporter quelques sous au FC Bâle cet été. L'heure, sans doute, d'aller progresser à l'étranger. Comme Becir Omeragic, qui ne ferait pas tache chez un «grand» en Suisse comme Bâle, justement, ou YB; avant d'enchaîner dans un club hors de nos frontières. Ricardo Rodriguez, lui, ne joue presque plus depuis février au Torino. Mais il lui reste une confortable entente valable jusqu'en 2024 et c’est peut-être ça le problème.

Breel Embolo est encore embêté en Allemagne pour le «scandale» de sa sortie festive présumée cet hiver en plein confinement. Il a un contrat valable encore deux ans. Son profil est tellement particulier que le cas est impossible à évaluer. Peut-être que sa puissance peut donner envie à un club de milieu de tableau en Angleterre? A Mayence, Edimilson Fernandes a été blessé, embêté à plusieurs reprises par le corona et n'a pas eu beaucoup de temps de jeu. A 25 ans, après avoir tant bougé déjà, il devrait persister une saison. Sauf que son club n’a plus l’air d’avoir envie de lui.

Remo Freuler, recruté par l'Atalanta en 2016 à Lucerne et un peu à la surprise générale, n'a plus qu'une année de contrat. Il est tellement bien à Bergame que ce serait presque dommage qu'il en bouge. Mais, à 29 ans, l'heure de signer le contrat de sa vie est arrivée. En Italie? Le problème n'est pas tout à fait le même pour Admir Mehmedi à Wolfsbourg. Son entente n'est valide plus que 12 mois et il n'a plus été titulaire régulier depuis novembre dernier.

Ils devraient rester stables

Du côté des trois gardiens qui prendront bientôt l'avion pour Bakou, Yvon Mvogo est prêté deux ans au PSV Eindhoven et le club néerlandais ne l'aurait pas fait jouer 43 fois cette fois s'il n'était pas content du Fribourgeois. Yann Sommer est intouchable à Gladbach et Jonas Omlin a fini par convaincre Montpellier de son talent.

En défense, Lucien Favre n'était pas le plus grand fan de Manuel Akanji quand il était encore à Dortmund, mais le défenseur central a tout joué quand il était en santé. Il a encore deux ans de contrat. Kevin Mbabu et Jordan Lotomba se sont installés à Wolfsbourg et Nice. Une saison de plus est nécessaire à leur apprentissage du haut niveau.

Devant, Christian Fassnacht est trop bien à Berne et a un contrat jusqu'en 2023 en poche. Voudra-t-il un jour aller se tester à l'étranger dans un club mineur? En a-t-il vraiment besoin? Mario Gavranovic, lui, marque des buts à la pelle, gagne des titres comme s'il en pleuvait. A 31 ans, il a encore deux ans sous le coude au Dinamo Zagreb.

Haris Seferovic a encore trois saisons sur le contrat qu'il a (re)signé avec Benfica le 30 juillet 2019. A chaque fois on le voit partant et à chaque fois il replante des buts (26 cette saison). Djibril Sow a pour sa part trois années pour voir venir à Francfort et l'Eintracht, où il est titulaire, a réussi une super saison. Il doit rester y jouer l'Europa League pour franchir un pallier et essayer de gratter du temps de jeu avec la Nati. Son coéquipier Steven Zuber (contrat jusqu'en 2023) y restera aussi. Il y est un bon joueur de complément.

Votre opinion