24.03.2020 à 18:39

SécuritéLes 500 pizzas ne franchiront pas les portes du CHUV

C'est avec regret que l'hôpital a dû refuser le généreux don d'un restaurateur, la nourriture n'étant pas admise au sein de l'établissement.

par
Laura Juliano
1 / 3
Emiliano Pellegrino prépare 500 pizzas pour soutenir le CHUV débordé par le nombre de patients atteints du coronavirus, dans son restaurant «Il Borghese» à Renens (VD).

Emiliano Pellegrino prépare 500 pizzas pour soutenir le CHUV débordé par le nombre de patients atteints du coronavirus, dans son restaurant «Il Borghese» à Renens (VD).

DR
Emiliano Pellegrino prépare 500 pizzas pour soutenir le CHUV débordé par le nombre de patients atteints du coronavirus, dans son restaurant «Il Borghese» à Renens (VD).

Emiliano Pellegrino prépare 500 pizzas pour soutenir le CHUV débordé par le nombre de patients atteints du coronavirus, dans son restaurant «Il Borghese» à Renens (VD).

DR
Emiliano Pellegrino prépare 500 pizzas pour soutenir le CHUV débordé par le nombre de patients atteints du coronavirus, dans son restaurant «Il Borghese» à Renens (VD).

Emiliano Pellegrino prépare 500 pizzas pour soutenir le CHUV débordé par le nombre de patients atteints du coronavirus, dans son restaurant «Il Borghese» à Renens (VD).

DR

Fleurs, applaudissements, donuts ou pizzas: les cadeaux adressés au personnel soignant qui oeuvre sans relâche pour faire face à l'épidémie de coronavirus se font de plus en plus nombreux.

Si l'hôpital salue ces gestes, il doit prendre les mesures nécessaires pour préserver la santé de ses employés et de ses patients. Récemment, il a mis en évidence une restriction: aucune livraison de nourriture provenant de l'extérieur n'est admise au sein de l'établissement.

«Nous devons limiter les allées et venues dans l'hôpital pour éviter la propagation du virus COVID-19, explique Pierre-Yves Muller, directeur de la logistique hospitalière du CHUV. L'accès est désormais strictement contrôlé et limité à la livraison des produits destinés aux soins.»

Les 440 pizzas attendront

Le couperet tombe alors même qu'un restaurateur, Emiliano Pellegrino, s'était lancé la mission d'offrir aux soignants 500 pizzas en une semaine. La première cargaison de 60 boîtes aura été la seule à avoir pu pénétrer les portes du bâtiment.

«Bien sûr, nous comprenons leur décision. L'opération n'est pas annulée, elle est reportée, assure le directeur du restaurant Il Borghese à Renens (VD). Nous tenons à honorer notre promesse et leur faire ce petit cadeau une fois que la crise sera passée.»

À noter que les 440 pizzas restantes devront parvenir aux soignants d'une autre manière, car la livraison de nourriture sur un site hospitalier est limité en tout temps.

«Ça nous fait mal au cœur»

Cette décision n'a évidemment pas été prise de gaieté de cœur. «C'est extraordinaire de voir un tel soutien de l'extérieur, constate Pierre-Yves Muller. Nous recevons tant de témoignages gratifiants, des donuts, des cakes, des cookies. Cela nous fait mal au cœur de devoir dire non à de tels cadeaux, nous en sommes désolés, mais il en va de la sécurité de notre personnel et de nos patients.»

Reste à ceux qui tiennent à soutenir le corps médical d'autres possibilités de témoigner leur gratitude. «Nous avons été touchés de voir toutes ces banderoles, ces messages encourageants sur les réseaux sociaux et d'entendre tous ces applaudissements», souligne le directeur de la logistique hospitalière.

Laura Juliano

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!