29.10.2020 à 12:33

FootballLes abonnés du Servette FC sont fidèles

Le club genevois avait lancé une opération en début de semaine, après la décision du Conseil d’État de limiter à 1000 le nombre de spectateurs. Il a dû revoir ses plans après l’annonce du Conseil fédéral mercredi.

von
Renaud Tschoumy
Il faudra s’habituer à voir un Stade de Genève vide.

Il faudra s’habituer à voir un Stade de Genève vide.

KEYSTONE

Vendredi dernier, le Conseil d’État genevois avait annoncé que les grandes manifestations sportives ne pourraient pas accueillir plus de 1000 spectateurs. Partant de là, le Servette FC avait communiqué lundi que la vente de nouveaux tickets et abonnements était suspendue, et que les 1000 places dans le stade seraient partagées entre abonnés payants (600 places) et VIP/Partenaires (400 places).

Face à cette situation particulière, le club genevois laissait la possibilité à ses abonnés de sortir du système d’abonnements et de demander un remboursement pour la saison. Ceux qui souhaitaient opter pour cette solution devaient le faire par e-mail avant mercredi 28 octobre à midi, avec copie de leur carte bancaire côté IBAN.

Mais depuis mercredi, en fin de journée, la situation a bien changé. Le Conseil fédéral a en effet ordonné qu’il ne devait pas y avoir plus de 50 spectateurs dans les stades et patinoires – autant dire que l’on jouera désormais à huis clos.

Très peu de demandes de remboursement

Responsable de la communication du club genevois, Loïc Lüscher confirme que l’action lancée lundi s’est arrêtée et qu’elle ne trouvera pas de prolongement. «Comme tout le monde, nous sommes dans l’expectative, précise-t-il. On attend d’avoir une vision plus globale des choses, notamment de savoir si et quand on pourra recommencer à jouer devant du public. Mais on ne va pas annuler des abonnements maintenant pour relancer une deuxième campagne de réabonnements en février ou en mars. On espère que l’on pourra à nouveau accueillir nos abonnés d'ici la fin de la saison, en trouvant des arrangements pour les matches ratés.»

Par contre, les personnes qui ont choisi de rendre leur abonnement contre remboursement avant mercredi à midi ont été sorties du système d’abonnements. Mais, fait réjouissant, il y en a eu très peu. «Nous avons reçu énormément de messages de personnes qui nous signifiaient qu’elles ne souhaitaient pas être remboursées, par amour pour leur club, confirme Loïc Lüscher. Cela nous a fait du bien. Je n’ai pas de chiffres précis, mais les personnes ayant demandé un remboursement représentent une infime minorité.»

Par les temps qui courent, c’est toujours ça de pris!

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
9 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

ignaciojunior

29.10.2020 à 14:43

un abonnements pour Ignacio grand supportaire de servette et sion

Windmoon

29.10.2020 à 14:26

Très bons gestes des vrais supporters du SFC. Aucun autre abonné ne ferait cela dans d'autres clubs en Suisse.

Pierre Maudit

29.10.2020 à 14:24

On était déjà habitué. Ce stade est constamment vide.