11.03.2013 à 16:55

FootballLes Africains d'Europe - Cissé au paradis, Agassa au pilori (ENCADRE)

PARIS, 11 mars 2013 (AFP) - Le Sénégalais Papiss Cissé est au paradis après avoir donné dimanche la victoire à Newcastle dans les arrêts de jeu (2-1) alors que le gardien togolais de Reims Kossi Agassa a été cloué au pilori pour avoir quasiment "offert" trois buts sur quatre à son adversaire (4-2).

ALLEMAGNE En défense, Joel Matip est resté solide lors de la victoire de Schalke 04 sur le rival du Borussia Dortmund (2-1), malgré le but de Lewandowski. Avant les deux buts des siens, le Camerounais de 21 ans aurait même pu ouvrir le score d'un boulet de canon de la tête sauvé sur la ligne. "Gagner un derby, c'est toujours un coup de boost pour les matches à venir", s'est-il félicité. Pas de chance en revanche pour Didier Ya Konan puisqu'il s'est vu refuser un but avec Hanovre contre Francfort (0-0). "Pendant le match, j'étais sûr que la balle était entrée et après avoir vu plusieurs ralentis je ne sais toujours pas si c'était justifié de le refuser", a réagi l'attaquant Ivoirien. ANGLETERRE Buteur de près à la dernière seconde, l'attaquant sénégalais Papiss Demba Cissé a permis à Newcastle d'arracher une victoire précieuse contre Stoke City (2-1). Le milieu nigérian John Obi Mikel est lui sorti du banc de Chelsea au bon moment à Manchester (52e) car cela a coïncidé avec la remontée des Blues (2-2) en Cup. Sans parvenir à marquer, le buteur ivoirien Arouna Kone a grandement aidé Wigan à atteindre pour la première fois les demi-finales de Cup en se montrant intraitable et altruiste face à Everton (3-0). Toujours en Cup, son compatriote Yaya Touré a mis Manchester City sur la voie d'une qualification facile (5-0) contre le modeste Barnsley. L'un de ses mouvements a ainsi abouti dès la 11e minute à l'ouverture du score. ESPAGNE Le 8e but en Liga de Manucho, de la tête à quatre minutes de la pause, a permis à Valladolid de se tirer d'un mauvais pas contre Malaga (1-1). Mais l'Angolais a ensuite laissé passer une belle occasion de donner l'avantage aux siens. Busquets au repos, Alex Song a disputé 90 minutes avec le Barça lors de la victoire contre La Corogne (2-0). L'entrée du milieu camerounais, rarement perturbé, coïncide même avec la première "clean shit" du club (zéro but encaissé) depuis 14 matches. Le Ghanéen Michael Essien a une nouvelle fois été utilisé lui comme arrière droit contre le Celta Vigo, lors de la 6e victoire d'affilée du Real Madrid (2-1). Entré difficilement dans la rencontre, il est ensuite monté en puissance. FRANCE Mention spéciale au jeune Stéphane Bahoken, l'attaquant niçois de 20 ans qui a inscrit face au champion Montpellier ses deux premiers buts en L1. Le premier en reprenant de près un centre venu de la gauche et le 2e, "à la Inzaghi", c'est-à-dire du genou après une frappe d'un coéquipier renvoyé par le poteau. C'est peut-être le début de la carrière du franco-camerounais, longtemps blessé et malheureux. Sinon, Aubameyang aussi a marqué avec Saint-Etienne à Rennes (2-2), mais c'est déjà moins inhabituel car il s'agit déjà du 16e but du Gabonais, seul 2e meilleur buteur derrière Ibrahimovic. Bordeaux s'est difficilement imposé (1-0) contre Ajaccio, notamment grâce à un but 100% africain. C'est en effet le Tunisien Ben Khalfallah qui centre et le grand malien Cheick Diabaté qui coupe du bout du pied au premier poteau. Avec Reims, le gardien togolais Kossi Agassa aurait sûrement préféré rester discret ce week-end car il a offert trois buts sur quatre à Troyes (4-2) et notamment deux à un gamin de 17 ans en laissant passer son tir entre ses jambes puis en en relâchant un ballon dans ses pieds. ITALIE Le Sénégalais Boukari Dramé a ouvert le score contre Naples (2-0) et marqué son premier but de la saison pour le Chievo Vérone d'une superbe frappe du gauche de 30 m, un vrai geste de buteur pour un latéral, sur un renvoi de la défense. A l'AC Milan, Kevin Constant a été averti deux fois et s'est donc fait exclure pour avoir réagi violemment après qu'on lui eut mis un doigt dans l'oeil. Le Guinéen s'est excusé devant le vestiaire. "Je n'ai pas eu le bon comportement. J'ai laissé mes coéquipiers à dix. Ça ne se reproduira pas", a-t-il assuré. cd/pgr/eb

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!