Neuchâtel: Les agriculteurs respectent davantage les bordures-tampon
Publié

NeuchâtelLes agriculteurs respectent davantage les bordures-tampon

Afin de protéger les forêts et cours d’eau, des bandes herbeuses libres de polluants et produits phytosanitaires doivent être aménagées. Certains exploitants tardent à s’y conformer.

La bordure doit mesurer de 3 à 6 mètres de large.

La bordure doit mesurer de 3 à 6 mètres de large.

Service de l’agriculture NE

Une étude menée en 2020 par Pro Natura et le WWF sur les bordures-tampon (lire encadré) dans le canton de Neuchâtel mettait en lumière certaines lacunes quant au respect des directives fédérales. En 2021, de nouveaux contrôles ont été effectués sous l’égide de l’ANAPI (Association neuchâteloise des agriculteurs en production intégrée).

Sur les 157 kilomètres de berges et de lisières de forêts qui ont été analysés, seuls 2,6 km pouvaient donner lieu à des sanctions pour non-respect des normes, soit 1,6% (treize cas). Alors qu’en 2020, les ONG identifiaient 35% de non-respect. Ces dernières tiennent toutefois à préciser qu’elles ont utilisé une méthodologie différente de celle de l’ANAPI, ce qui explique également une partie de l’écart entre les résultats.


Sans bordure pas de paiements directs

(XFZ/Comm.)

Votre opinion