coronavirus à Genève – Les aînés peuvent s’inscrire pour la 3e dose dès à présent 

Actualisé

coronavirus à GenèveLes aînés peuvent s’inscrire pour la 3e dose dès à présent

Le canton ouvre la vaccination de rappel aux plus de 65 ans. Le dispositif permet d’injecter 1700 doses par semaine.

par
Léonard Boissonnas/jef
Les personnes de plus de 65 ans peuvent désormais toutes recevoir une troisième dose de vaccin contre le Covid-19.

Les personnes de plus de 65 ans peuvent désormais toutes recevoir une troisième dose de vaccin contre le Covid-19.

Lucien FORTUNATI – TDG

Le Canton de Genève a ouvert ce vendredi la vaccination de rappel, ou troisième dose, aux personnes de plus de 65 ans. Cette injection est réservée aux individus entièrement vaccinés (deux doses de vaccin à ARN messager ou une guérison plus une dose) et ayant reçu leur dernière dose il y a plus de six mois. L’inscription sera possible dès la fin de l’après-midi via une plateforme internet ou par téléphone auprès d’une ligne verte gratuite (0800 909 400).

Cette décision fait suite à l’autorisation délivrée par Swissmedic et aux recommandations de l’office fédéral de la santé publique. Le Canton a prévu un dispositif permettant de vacciner 1700 personnes par semaine au mois de novembre. Les populations prioritaires vivant en EMS ou en immeubles avec encadrement seront quant à elles vaccinées à domicile en partenariat avec l’institution genevoise de maintien à domicile (Imad). A noter que, pour les personnes âgées de moins de 65 ans qui souffrent de maladies chroniques importantes, un accès à cette dose de rappel est possible, après consultation de son médecin.

La situation se dégrade

Au niveau épidémiologique, la situation se péjore, a relevé la médecin cantonale, la Dre Aglaé Tardin. Mais ce n’est pas une surprise, avec les températures qui baissent, les gens sont plus souvent à l’intérieur et donc plus proches. Alors qu’il y a une douzaine de jours, on relevait 50 cas quotidiens, aujourd’hui ce chiffre se situe entre 80 et 100 infections par jour. Ce qui se répercute sur les hospitalisations, qui s’élèvent à environ 80 patients, dont 7 aux soins aigus. Ce nombre ne menace pas la prise en charge hospitalière, a souligné la médecin cantonale, mais il faudrait qu’il se stabilise.

Plateau vaccinal

La couverture vaccinale, elle, reste insuffisante aux yeux des autorités, qui rappellent que le vaccin permet de freiner la transmission et de diminuer le risque d’attraper une forme grave. Si 700’000 vaccinations, dont 370’000 premières doses, ont eu lieu dans le canton, on atteint un plateau, a relevé de son côté la Dre Nathalie Vernaz-Hegi, pharmacienne cantonale.

Semaine nationale

A ce titre, dans le cadre de la semaine de la vaccination lancée au niveau national, du 8 au 14 novembre, le Canton va collaborer notamment avec la chaîne locale Léman Bleu pour plusieurs émissions autour de la vaccination. Le 10 novembre, plusieurs spécialistes, la professeure d’éthique médicale Samia Hurst, le médecin chef des soins intensifs des HUG, le professeur Jérôme Pugin, le spécialiste des maladies infectieuses, le docteur Alessandro Diana, ainsi que le conseiller d’Etat en charge de la santé, Mauro Poggia, répondront aux questions de la population. Celle-ci peut les adresser à vaccination@lemanbleu. «Il ne s’agit pas de culpabiliser les vaccino-hésitants, mais d’échanger et comprendre cette hésitation, dissiper les malentendus et apporter des réponses, c’est à ça que sert cette semaine de la vaccination», a déclaré le magistrat MCG.

Dans le cadre de cette semaine spéciale, une vaccination inédite aura lieu dans le Palais Eynard, au coeur des Bastions, vendredi et samedi 12 et 13. A cette occasion, un apéritif sera organisé à l’extérieur du bâtiment, qui accueille le conseil administratif de la Ville de Genève.

En char sur le tarmac

En parallèle, pour ajouter une motivation supplémentaire, une tombola va être proposée à tous ceux qui recevront leur première dose durant cette semaine, s' ils le souhaitent. Les gagnants pourront remporter ce que les autorités ont appelé pour l’occasion un MUG (Moment unique genevois). Tous les départements cantonaux ont été mis à contribution pour proposer un MUG. Mauro Poggia a donné quelques exemples: une visite avec le vice-président du conseil d’Etat de l’abri anti-aérien de l’exécutif dans un sous-sol de la Vieille-Ville, déclencher le Jet d’eau en actionnant le bouton, ou encore un tour sur le tarmac de l’aéroport à bord d’un char Piranha. Des bulletins seront notamment à disposition au Palais Eynard, les 12 et 12 novembre. On pourra s’inscrire en ligne également. L’action se poursuivra tout le mois de novembre.

Ton opinion

57 commentaires