30.03.2019 à 15:20

GenèveLes amateurs d'encre dévoilent leurs tatouages intimes

D'une licorne à une griffe de lion, les adeptes de tattoos rencontrés ce week-end au salon genevois révèlent (presque) tout.

von
Sébastien Anex
1 / 10
Ciro, 27 ans: «Je regardais des conneries sur Internet et suis tombé sur une licorne arc-en-ciel. Un pote m'a mis au défi de la faire... et voilà!»

Ciro, 27 ans: «Je regardais des conneries sur Internet et suis tombé sur une licorne arc-en-ciel. Un pote m'a mis au défi de la faire... et voilà!»

Sébastien Anex
Corinne, 31 ans: «Cette griffe de lion montre l'endroit où je préfère recevoir des fessées. C'est mon caractère sauvage. On a tous un côté coquin!»

Corinne, 31 ans: «Cette griffe de lion montre l'endroit où je préfère recevoir des fessées. C'est mon caractère sauvage. On a tous un côté coquin!»

Sébastien Anex
Vanessa, 23 ans: «Une ancienne colocatrice québecoise et moi-même avons réalisé le même tatouage.»

Vanessa, 23 ans: «Une ancienne colocatrice québecoise et moi-même avons réalisé le même tatouage.»

Sébastien Anex

En ouverture de la convention internationale du tatouage de Genève, nous avons demandé au public d'offrir à notre objectif ses dessins les plus confidentiels. Esthétiques, symboliques ou humoristiques, tous les tattoos ont leur raison d'être. Découvrez ce qu'ils cachent dans notre diaporama.

Le salon encré se déroule jusqu'au dimanche 31 mars au Lignon (GE). Que ce soit simplement pour flâner ou pour se faire tatouer, les badauds pourront profiter du talent de plus de 50 artistes venus du monde entier.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!