Publié

DiplomatieLes ambassades ont servi davantage de vin suisse

Berne a annoncé que le nombre de bouteilles servies par les représentations helvétiques à l'étranger avait triplé en deux ans.

par
cht

Le nombre de bouteilles de vin suisse servies lors d'événements organisés par les représentations helvétiques à l'étranger a presque triplé en deux ans, a annoncé mercredi le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). En 2013 celui-ci avait modifié ses modalités d'approvisionnement pour promouvoir les crus helvétiques.

Le nombre de cartons de vin suisse envoyés aux ambassades est ainsi passé de 2926, en 2012, à 8555 en 2014. Depuis qu'un nouveau règlement existe, le DFAE prend en charge les frais de transport et finance le vin au moment de son achat, et non plus lors de sa consommation effective.

Les collaborateurs appelés à assumer des tâches de représentation peuvent commander des vins parmi une large palette de crus issus de toutes les régions viticoles de Suisse.

En décembre 2011, le Parlement avait transmis les motions des conseillers nationaux Christophe Darbellay (PDC/VS) et Thomas Hurter (UDC/SH) au Conseil fédéral.

Inciter à servir des produits suisses

La motion proposée par le président du PDC demandait au Conseil fédéral d'émettre des directives claires visant à servir exclusivement des vins suisses dans les représentations diplomatiques et les réceptions officielles en Suisse ou à l'étranger.

Le Conseil des Etats avait modifié le texte en remplaçant la phrase «obliger à servir exclusivement des vins suisses» par «inciter à servir des produits suisses».

Quant à celle de M.Hurter, elle mandatait le Conseil fédéral de servir des crus du terroir lors de la participation de la Suisse à de grandes manifestations et lors de manifestations officielles suisses à l«étranger lorsque ces événements sont financés (ou cofinancés) par la Confédération. Elle avait été acceptée telle quelle.

(ats)

Ton opinion