Montreux Jazz: Les archives, le trésor le plus précieux du festival
Publié

Montreux JazzLes archives, le trésor le plus précieux du festival

Cinquante ans de concerts montreusiens ont été numérisés et archivés par l'EPFL. Le compagnon de Claude Nobs, Thierry Amsallem, s'occupe aujourd'hui de leur diffusion.

«Les concerts étaient un grand studio d’enregistrement», raconte Thierry Amsallem. Le compagnon de Claude Nobs, fondateur du Montreux Jazz Festival, s’occupe aujourd’hui de la diffusion des archives qui rassemblent un demi-siècle de musique de jazz, de blues et de rock. Claude Nobs était passionné de technologies et il a décidé d’enregistrer tous les concerts à partir de 1967. Grâce à une collaboration avec l’EPFL, ces archives ont été numérisées et revivent via les nouvelles méthodes de diffusion.

Votre opinion