Les astronautes ont cultivé des piments, ils sont forts
Publié

EspaceLes astronautes ont cultivé des piments et ils sont forts

Pour la première fois, de tels légumes ont poussé en apesanteur. Ils ont ensuite été mangés en tacos dans la station spatiale.

par
Michel Pralong
Les astronautes de la station spatiale présentent fièrement leur récolte de piments.

Les astronautes de la station spatiale présentent fièrement leur récolte de piments.

Twitter/Thomas Pesquet

Après avoir été plantés en juillet, les premiers piments viennent d’être récoltés à bord de la station spatiale. La NASA cherche à faire pousser des comestibles dans l’espace, utiles pour des missions spatiales plus longues. Des radis et de la laitue ont déjà été cultivés, mais les piments, c’était plus délicat, car les fruits mettent du temps à apparaître.

Les plantes sont un hybride de chili Hatch, Hatch étant une région du Nouveau-Mexique célèbre pour ses piments Selon Space.com, cette sorte aurait un niveau de force assez doux, d’environ 2000 sur l’échelle de Scoville qui va de 0-100 pour les poivrons à 3,18 millions pour le piment le plus fort du monde, le Pepper X. Mais les astronautes de l’ISS ont l’air d’avoir quand même eu le feu en bouche, si l’on en croit ce tweet de Thomas Pesquet montrant son collègue déguster un piment nature.

Thomas Pesquet lui-même dit dans un autre tweet qu’ils sont forts, rajoutant de nombreuses flammes à son message.

L’océanographe et astronaute Megan McArthur en a ensuite cuisiné en les mettant dans des tacos, ses «meilleurs tacos spatiaux à ce jour», a-t-elle dit. Pour les astronautes, faire pousser des plantes peut être plus qu’une simple nourriture: cela peut être également un moyen d’atténuer une partie du stress et de la pression de l’espace et d’améliorer leur bien-être mental et physique.

Un taco aux piments de Megan McArthur flottant dans la station.

Un taco aux piments de Megan McArthur flottant dans la station.

NASA

Votre opinion

1 commentaire