FOOTBALL: Les Bâlois se montrent beaux joueurs

Publié

FOOTBALLLes Bâlois se montrent beaux joueurs

Le désormais retraité Marco Streller et le gardien Germano Vailati ont reconnu la large supériorité du FC Sion.

par
Renaud Tschoumy
Bâle
Les Bâlois reconnaissent la supériorité du FC Sion sur ce match

Les Bâlois reconnaissent la supériorité du FC Sion sur ce match

Keystone

Marco Streller, sorti sous les applaudissements après avoir livré (et perdu) un énorme combat avec Léo Lacroix, s'est montré beau joueur après la rencontre: «Rien à dire, Sion a largement mérité sa victoire. Les Valaisans étaient plus motivés, plus rapides, meilleurs en tout, en fait. Aujourd'hui, la vitesse fait beaucoup dans le foot, et les absences de Gonzalez et d'Embolo nous ont peut-être prétérités. Mais, même avec eux, je ne suis pas sûr qu'on aurait réussi à battre ce FC Sion.»

Le gardien Germano Vailati n'a pas été surpris par la détermination sédunoise. «J'a vécu cela de l'autre côté, je sais comment ça se passe (ndlr: il a remporté la Coupe avec Sion en 2006). Les gens t'encouragent dans la rue, tu pars 3-4 jours avant à l'hôtel, Constantin te fait ses speeches de motivation tout le temps, donc je savais pertinemment comment les Valaisans entreraient dans le match. J'en ai parlé à mes coéquipiers, mais visiblement, cela n'a pas suffi.»

Et de reconnaître la supériorité sédunoise, comme son capitaine: «Sion a largement mérité sa victoire. On n'était inférieurs aux Valaisans dans tous les domaines. On a parfois eu quelques phases un peu meilleures, mais pas suffisamment pour contester la victoire de Sion.»

Ton opinion