Publié

Canton de VaudLes bénéficiaires des CMS pleinement satisfaits

Une enquête commandée par l'AVASAD rend compte d'un taux de satisfaction élevé chez les «clients» des soins à domicile.

L'an dernier, la Cour des comptes avait jugé que le travail était bon, mais que des améliorations étaient possibles.

L'an dernier, la Cour des comptes avait jugé que le travail était bon, mais que des améliorations étaient possibles.

Keystone

Les bénéficiaires des Centres médico-sociaux (CMS) vaudois sont pleinement satisfaits des prestations qui leur sont fournies, selon une enquête commandée par l'AVASAD. L'an dernier, la Cour des comptes avait parlé d'un potentiel d'améliorations.

Selon le communiqué diffusé mardi par l'Association vaudoise d'aide et de soins à domicile (AVASAD), le taux de satisfaction générale est élevé. En effet, 95% des «clients» interrogés estiment que les prestations des CMS «correspondent ou dépassent leurs attentes».

Première enquête

L'enquête de satisfaction, une première, a été menée en septembre 2016 en collaboration avec l'Institut universitaire de médecine sociale et préventive (IUMSP). Un échantillon de 2800 bénéficiaires a été sollicité et 61% d'entre eux se sont exprimés.

Les sondés ont mis en exergue trois aspects principaux à leurs yeux: des services adaptés à leurs besoins, se sentir écoutés et compris par les employés des CMS et le respect des horaires convenus pour les visites.

Nombreux défis

L'AVASAD est confrontée à des défis importants. Le vieillissement de la population et le maintien des personnes chez elles sont au coeur de ses réflexions. Le développement des compétences en soins palliatifs et de la psychiatrie de l'âge avancé font partie de ces évolutions, souligne le communiqué.

Pour rappel, Vaud comptait en 2016 52 CMS répartis dans tout le canton qui employaient près de 2800 équivalents temps plein (ETP). Plus de 33'000 personnes ont bénéficié de diverses prestations en soins et en aide à domicile.

L'an dernier, la Cour des comptes s'était penchée sur le pilotage de l'AVASAD, une structure créée en 2009. Elle avait jugé que le travail était bon, mais que des améliorations étaient encore possibles. Elle avait recommandé notamment de mettre en place des outils communs et d'exploiter les synergies possibles.

Dégradation des conditions

La rationalisation du temps à disposition avait également suscité il y a quelques années la colère de patients et de membres du personnel des CMS. En 2013, des employés masqués avaient dénoncé devant les bureaux du conseiller d'Etat Pierre-Yves Maillard la pression mise sur leurs conditions de travail.

www.avasad.ch

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!