Alerte – Les bijoux anti-5 G sont en fait radioactifs
Publié

AlerteLes bijoux anti-5 G sont en fait radioactifs

L’autorité nucléaire néerlandaise met en garde contre les pendentifs et bracelets portés notamment par les complotistes pour se protéger des mauvaises ondes.

par
Michel Pralong
Le pendentif Quantum, censé protéger contre les ondes néfastes est en fait lui-même dangereux pour la santé

Le pendentif Quantum, censé protéger contre les ondes néfastes est en fait lui-même dangereux pour la santé

Institut national de la santé publique et de l’environnement des Pays-Bas

La 5G, soit la cinquième génération de la technologie de réseau mobile, est en cours de déploiement dans le monde. Elle en inquiète certains, qui prétendent qu’elle émettrait des ondes nocives. Une théorie qui a trouvé un écho chez les complotistes qui ont lié la 5G à la vaccination contre le Covid. En fait, cette dernière ne serait qu’un prétexte pour nous implanter la 5G dans le corps.

Pour se protéger de ces mauvaises ondes, les plus ardents anti-5G ont acheté des bijoux ions négatifs. Ils sont censés garantir un équilibre magnétique et ils repousseraient notamment les effets néfastes de la 5G. Sauf que c’est plutôt celui qui les porte qui serait en danger, selon l’Autorité de surveillance néerlandaise (ANVS), rapporte «Le Bien Public».

Le risque est faible

L’agence a en effet constaté qu’au moins dix de ces produits émettent des rayonnements ionisants. Autrement dit, ces bijoux sont radioactifs. Les rayonnements ionisants peuvent endommager les tissus et l’ADN. «La quantité de rayonnement mesurée est faible. Cela signifie que le risque d’atteinte à la santé est faible, relativise toutefois l’ANVS. Cependant, des dommages à long terme pour la santé ne peuvent être complètement exclus si ces produits sont portés de manière continue et prolongée». Elle a donc décidé d’interdire leur vente.

Elle conseille également à ceux qui en ont acheté de ne plus porter ces bijoux et de les stocker en toute sécurité. «De préférence dans l’emballage ou bien dans un sac boutonné ou fermé dans une armoire fermée. De cette façon, le rayonnement lumineux ne peut pas nuire».

L’ANVS a repéré ces 10 produits, mais n’exclut pas qu’il en existe d’autres. Elle demande à ceux qui possèdent un objet où il est stipulé «effet ion négatif» de le ranger également et d’avertir l’autorité de sécurité. Cela ne concerne toutefois pas les purificateurs d’air, qui ne contiennent pas de substance radioactive.

La découverte que de tels produits sont radioactifs n’est pas nouvelle. De tels bijoux avaient en effet été interdits en Suisse en 2018. Sauf qu’à l’époque, on ne mettait pas en avant qu’ils pouvaient protéger de la 5G.

Votre opinion

31 commentaires