Faillite: Les bons-cadeaux OVS, bons à jeter

Actualisé

FailliteLes bons-cadeaux OVS, bons à jeter

Les magasins vont fermer. Les clients sont déjà pénalisés: bons et retours sont refusés.

par
Yannick Weber
La faillite d'OVS lèse avant tout les salariés, mais aussi les clients qui ont des bons d'achat.

La faillite d'OVS lèse avant tout les salariés, mais aussi les clients qui ont des bons d'achat.

La société Sempione Retail, propriétaire des 140 succursales OVS en Suisse, a annoncé la fermeture prochaine de ses magasins. Des clients témoignent des restrictions déjà imposées. Une Vaudoise, détentrice de 400 fr. de bons-cadeaux, a appris que les magasins ne les encaisseraient plus. Mardi, elle a voulu les échanger contre des habits. «Ils m'ont dit que ce n'était plus possible. C'est de l'argent volé!» s'insurge-t-elle.

Elle a contacté l'entreprise pour obtenir des explications. «Ils m'ont dit que je pouvais jeter mes bons à la poubelle», ajoute-t-elle. Mardi, les employés ont reçu un courrier leur expliquant la politique de refus des retours et d'encaissement des bons. L'objectif est désormais de liquider les stocks.

Pour la FRC, «mettre ainsi les clients devant le fait accompli est insupportable», abonde Valérie Muster, juriste, qui doute de la légalité de ce refus. Le flou est dû au statut actuel de l'entreprise, qui est en sursis concordataire, et non encore officiellement en faillite. «Je ne pense pas que ce soit légal, ce n'est en tout cas pas élégant», ajoute la juriste, qui va exiger auprès de l'entreprise un sursis pour les clients. Une fois la faillite prononcée, les clients peuvent répondre à l'appel aux créanciers publié dans la «Feuille officielle suisse du commerce» auprès d'un office des poursuites. Sans garantie, toutefois.

Les magasins OVS, repreneurs de l'enseigne Charles Vögele en 2016, ont annoncé la semaine dernière qu'ils allaient mettre la clé sous la porte. L'entreprise italienne fait état de «ventes durablement insuffisantes». Quelque 1150 salariés sont menacés par cette faillite.

Ton opinion