Actualisé

RéassurancesLes bons placements profitent à Swiss Re

Profitant d'un bon développement dans toutes ses unités d'affaires, le réassureur zurichois a augmenté son bénéfice net de 17% à 1,4 milliard de dollars (1,32 milliard de francs) au premier trimestre.

Bon début 2015 pour Swiss Re.

Bon début 2015 pour Swiss Re.

Photo d'illustration, Keystone

Malgré la baisse des taux d'intérêt et l'incertitude pesant sur les marchés, Swiss Re a bien commencé l'année. Tous les secteurs d'activité de la société ont contribué à cette hausse.

Les revenus globaux des primes et les prises d'honoraires se sont maintenus au même niveau sur un an à 7,6 milliards de dollars. A taux de change constant, la hausse s'élève à 7%, a indiqué ce jeudi 30 avril Swiss Re dans un communiqué.

Malgré la baisse des taux d'intérêt et l'incertitude pesant sur les marchés, l'entreprise a livré un retour sur investissement de 3,9%, contre 3,7% au premier trimestre de l'année passée.

La société a en outre bénéficié de bons revenus de placements. Ceux-ci ont généré 1,1 milliard de dollars, chiffre stable par rapport à la même période de 2014.

La rentabilité des capitaux investis (RoE) a atteint 16,1%. Le bénéfice par action s'est fixé à 4,21 dollars, contre 3,58 dollars durant les trois premiers mois de l'année passée.

Nombre peu élevé de catastrophes

Dans le détail, l'assurance dommages (Property & Casualty Reinsurance), principale source de revenus de Swiss Re, a généré un bénéfice net de 808 millions de dollars, contre 990 millions de dollars à la même période de l'année passée. Le recul s'explique par une baisse des prix et une progression des réserves moins importante.

Dans le même domaine, les revenus des primes sont également en léger déclin à 3,77 milliards de dollars (3,81 milliards au premier trimestre 2014). A taux de change constant, ils sont au contraire en hausse de 6%. Cette croissance est à relier à de bons développements aux Etats-Unis et dans la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique).

Pour ce secteur, le RoE s'élève à 22,7%. La situation reflète un nombre peu élevé de catastrophes naturelles.

Le bénéfice de l'unité Vie et Santé (Life&Health Reinsurance) a atteint 277 millions de dollars, contre 64 millions de dollars à la même époque en 2014 (RoE de 17,2%). «Ce secteur d'activité est en bonne voie pour atteindre son objectif de rentabilité», s'est réjoui David Cole, directeur financier de Swiss Re.

Admin Re, l'unité spécialisée dans l'acquisition de portefeuilles fermés, a rapporté 206 millions de dollars pour un RoE de 12,7%. A la même période de l'année passée, le bénéfice net de l'unité s'élevait à 48 millions. L'augmentation est notamment liée aux gains réalisés sur la vente d'actifs et de bonnes performances au Royaume-Uni.

Développement en Europe

Le bénéfice net du secteur des affaires avec les entreprises, Corporate Solutions s'élève quant à lui à 167 millions de dollars (RoE de 29%). Au premier trimestre de l'année passée, il s'était établi à 80 millions de dollars. Ce bon résultat est aussi le fruit de l'absence de grandes catastrophes naturelles survenues au cours des trois premiers mois de l'année.

Toutes les régions ont contribué à la croissance de l'unité avec un pic en Amérique latine et en Europe. Corporate Solutions a en outre obtenu une licence d'exploitation en Afrique du Sud.

Proche du but

«Nous avons encore neuf mois pour atteindre nos objectifs financiers de 2011-2015. Et nous sommes sur la bonne voie pour y parvenir», souligne Michel Liès, directeur général de Swiss Re, cité dans le communiqué.

A la Bourse suisse, Swiss Re a débuté en hausse avant de légèrement piquer du nez dans un SMI en baisse.

Fondée à Zurich en 1863, Swiss Re possède environ 70 bureaux à l'échelle mondiale. La société de réassurance emploie plus de 10'000 personnes.

(ats)

Votre opinion