Présidentielle: Les candidats détournés en affiches anti-IVG

Actualisé

PrésidentielleLes candidats détournés en affiches anti-IVG

Des affiches anti-avortement avec le visage des candidats au premier tour ont été illégalement placardées dans le métro parisien la nuit dernière.

par
J.Z.
Chaque affiche anti-IVG portait également le slogan «Nous sommes les 220 000 voix qui vous manquent.»

Chaque affiche anti-IVG portait également le slogan «Nous sommes les 220 000 voix qui vous manquent.»

Twitter

Surprise ce matin pour les usagers du métro parisien.

Nombre d'entre-eux se sont alarmés sur Twitter à la vue d'affiches mettant en scène des candidats au premier tour de la Présidentielle avec des slogans anti-avortement. Certaines montrant par exemple le visage de Marine Le Pen avec la phrase «Ne ferme pas les frontières de nos vies!», d'autres celui d'Emmanuel Macron et le slogan «La France doit être une chance pour tous. Alors laisse nous la chance de vivre.»

Sur son compte Twitter, la Régie autonome des transports parisiens (RATP) s'est très vite dédouanée en mettant en cause «des actes de malveillance». Elle précise également que les affiches seront retirées et qu'une plainte sera déposée.

Si elles ne feront donc pas long feu sur les murs du métro parisien, ces affiches ont cependant fait grand bruit sur les réseaux sociaux. Et ceux qui en sont à l'origine doivent s'en frotter les mains.

Ton opinion