Haïti: Les Casques bleus devraient rester
Actualisé

HaïtiLes Casques bleus devraient rester

La représentante de l'ONU en Haïti parle de grave crise humanitaire.

1 / 64
Au sud d'Haïti, de nombreuses familles ne parviennent toujours pas à subvenir à leurs besoins après le passage de l'ouragan dévastateur. (Lundi 3 mai 2017)

Au sud d'Haïti, de nombreuses familles ne parviennent toujours pas à subvenir à leurs besoins après le passage de l'ouragan dévastateur. (Lundi 3 mai 2017)

Keystone
Haïti subit toujours les conséquences de l'ouragan Matthew qui a dévasté une partie du pays en octobre 2016. (Mercredi 18 janvier - Image d'archives)

Haïti subit toujours les conséquences de l'ouragan Matthew qui a dévasté une partie du pays en octobre 2016. (Mercredi 18 janvier - Image d'archives)

Le passage de l'ouragan dévastateur Matthew sur le sud d'Haïti le 4 octobre a causé près de 2 milliards de dollars de dégâts. (Vendredi 28 octobre 2016)

Le passage de l'ouragan dévastateur Matthew sur le sud d'Haïti le 4 octobre a causé près de 2 milliards de dollars de dégâts. (Vendredi 28 octobre 2016)

Le mandat de la mission des Nations unies en Haïti doit être prolongé de six mois afin de faire face à la crise humanitaire provoquée par le passage la semaine dernière de l'ouragan Matthew, selon la responsable onusienne sur place.

Sandra Honoré, chef de la Minustah, a indiqué mardi au Conseil de sécurité de l'ONU que les dégâts causés par le puissant ouragan étaient étendus, et risquaient de nuire à la stabilité du pays.

«Il ne peut y avoir aucun doute: c'est une tragédie humanitaire et une situation d'urgence extrême pour 1,4 million de personnes dans un besoin immédiat d'assistance», a-t-elle indiqué.

Scrutin annulé

Le premier tour des élections présidentielle et législatives partielles qui devait se tenir le 9 octobre a été reporté sine die. Un scrutin qui s'était tenu il y a un an avait été annulé à cause de violences et de fraudes massives.

«L'impact de l'ouragan Matthew sur le processus politique et sur la stabilité du pays ne peut que servir à confirmer la recommandation du secrétaire général pour une prolongation de six mois», a relevé Mme Honoré.

Le Conseil de sécurité a prévu de voter jeudi sur une éventuelle extension du mandat de la Minustah jusqu'en avril 2017.

Des membres du Conseil ont néanmoins estimé que le projet de réduction de la mission --qui compte 6'000 personnes pour l'instant-- ne doit pas être suspendu pendant trop longtemps.

Appel de Ban Ki-moon

Une étude stratégique sur un retrait complet de la mission doit être achevée dans les six mois. La Minustah pourrait être remplacée par une présence onusienne plus limitée.

Le secrétaire général Ban Ki-moon a lancé lundi un appel international pour récolter 120 millions de dollars afin de subvenir aux besoins des Haïtiens sinistrés pendant trois mois.

Au moins 473 personnes ont été tuées par l'ouragan Matthew, qui a dévasté le sud haïtien la semaine dernière en catégorie 4 sur une échelle de cinq, selon le bilan encore provisoire publié mardi par la protection civile.

(AFP)

Votre opinion