Publié

SyrieLes casques bleus retenus en otage seront bientôt libérés

Détenus depuis deux semaines sur le plateau du Golan par le Front Al-Nosra, les 45 casques bleus fidjiens de l'ONU seront libérés «dans les prochains jours»

Les casques bleus retenus en otage sur le plateau du Golan seront libérés dans les prochains jours.

Les casques bleus retenus en otage sur le plateau du Golan seront libérés dans les prochains jours.

Reuters

Les 45 casques bleus fidjiens retenus en otage depuis deux semaines par les rebelles du Front Al-Nosra sur le plateau du Golan, en Syrie, seront bientôt libérés, a annoncé mercredi 10 septembre le gouvernement fidjien. Leur relaxe n'est assortie d'aucune condition, a-t-il précisé.

«Al-Nosra a confirmé au siège de l'ONU à New York que les soldats de la paix fidjiens seraient libérés dans les prochains jours», a pour sa part déclaré le général Mosese Tikoitoga lors d'une conférence de presse dans la capitale fidjienne, Suva.

Le général a précisé que le Front Al-Nosra, branche syrienne d'Al-Qaïda, avait renoncé à toutes ses exigences. Le groupe avait notamment demandé une aide humanitaire et le retrait de son nom de la liste des organisations terroristes de l'ONU. Il n'y a désormais plus de conditions à la libération des otages, a dit le général.

Membres de la FNUOD

Le porte-parole de l'ONU, Stéphane Dujarric, a indiqué n'avoir «rien de nouveau à signaler» concernant les casques bleus fidjiens. «C'est une situation délicate et personne n'a été libéré», a souligné un autre responsable de l'ONU sous le couvert de l'anonymat.

Les casques bleus ont été capturés à la suite de combats entre l'armée et des groupes rebelles dont Al-Nosra, près de Qouneitra. Ils appartiennent à la FNUOD, la force des Nations unies chargée d'observer depuis 1974 l'application d'un cessez-le-feu entre les forces israéliennes et syriennes sur le plateau du Golan.

Septante-cinq casques bleus philippins avaient également été attaqués par les combattants d'Al-Nosra, mais ils avaient refusé de se rendre et avaient pu éviter d'être capturés.

(ats)

Votre opinion