10.11.2016 à 10:53

SuisseLes centres commerciaux pessimistes en 2016

La combinaison entre tourisme d'achat, érosion des prix et concurrence d'Internet mettent à mal les magasins traditionnels.

La demande en surfaces commerciales devrait encore souffrir du commerce en ligne.

La demande en surfaces commerciales devrait encore souffrir du commerce en ligne.

Keystone

Après une mauvaise année 2015, les centres commerciaux helvétiques s'attendent à un nouveau recul des recettes pour l'exercice 2016. A moyen terme, près de trois observateurs sur quatre se montrent pessimistes pour le commerce stationnaire.

En 2013 encore, seul un tiers des experts interrogés par la société d'analyse de marché Stoffelzurich anticipait une contraction des chiffres d'affaires dans les 3 ans à venir. Ils étaient 60% en 2014 et sont désormais 72% à se faire du souci, selon les résultats d'une enquête publiée jeudi.

Et pour cause. Les chiffres d'affaires de tous les centres commerciaux helvétiques ont reculé l'an passé de 3% par rapport à l'exercice précédent, selon les chiffres annoncés au printemps par l'organisation faîtière Swiss Council of Shopping Centers.

La combinaison entre tourisme d'achat, érosion des prix et concurrence d'Internet a mis à mal les magasins traditionnels. La tendance devrait se poursuivre, puisque 92,5% des 248 experts sondés tablent sur une nette progression du commerce en ligne.

Tourisme d'achat stable

Mauvaise nouvelle donc pour la demande en surfaces commerciales. Celle-ci devrait encore chuter - voire fortement - à moyen terme, prévoient 77% des répondants. Plus de la moitié (54%) s'attendent à voir davantage de filiales mettre la clé sous la porte et seuls 11% croient au contraire à une expansion.

Quant au tourisme d'achat, le phénomène devrait maintenant se stabiliser. Ils ne sont plus que 28% à miser sur une hausse des emplettes transfrontalières, contre 38% encore lors de l'enquête précédente.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!