Publié

ConfidentialitéLes CFF déposent une plainte pénale suite à une fuite

L'émission «Rundschau» avait dévoilé en janvier que la firme Bombardier réclamait une indemnisation de 326 millions de francs aux CFF.

Bombardier a invoqué les exigences changeantes des CFF pour justifier le retard dans la fabrication de 59 nouveaux trains à double étage.

Bombardier a invoqué les exigences changeantes des CFF pour justifier le retard dans la fabrication de 59 nouveaux trains à double étage.

Keystone

Les CFF ont déposé une plainte pénale afin de faire la lumière sur la transmission d'un document confidentiel à l'émission «Rundschau» de la SRF. Une porte-parole des CFF, Lea Meyer, a confirmé l'information parue dimanche dans la «NZZ am Sonntag».

«Nous avons déposé une plainte pénale contre X pour violation du secret d'affaires et de fabrication auprès du Ministère public zurichois», a précisé la porte-parole.

L'émission «Rundschau» avait dévoilé en janvier dernier sur la base d'un document confidentiel que la firme Bombardier réclamait une indemnisation de 326 millions de francs aux CFF. Bombardier avait invoqué l'ingérence continue et les exigences changeantes des CFF pour justifier le retard dans la fabrication de 59 nouveaux trains à double étage pour un coût de 1,9 milliard de francs.

La livraison des nouveaux trains à deux étages était initialement prévue pour la fin 2013, mais elle avait été par la suite repoussée à 2015. Le président du conseil d'administration des CFF, Ulrich Gygi, a déclaré fin mars que Bombardier avait assuré être en mesure de livrer des trains de test encore cette année. Il est aussi dans l'intérêt de Bombardier que les nouveaux trains puissent rouler le plus vite possible, a-t-il ajouté.

(ats)

Votre opinion