Actualisé

PropretéLes CFF lancent le nettoyage mobile dans les trains

Après avoir mené un essai pilote sur la ligne Lausanne–Genève-Aéroport en novembre dernier, les CFF introduisent dès aujourd'hui le nettoyage mobile sur les principales lignes partant des nœuds de Lausanne et de Zurich.

Les CFF ont introduit mardi 1er octobre le nettoyage mobile dans les trains du trafic grandes lignes. Cette prestation, qui s'ajoute aux trois à cinq nettoyages déjà effectués chaque jour, découle de l'augmentation considérable de la consommation de nourriture et de boissons, qui entraîne une hausse de la saleté et de la quantité de déchets.

Un essai pilote concluant a été mené en novembre dernier sur la ligne Lausanne - Genève-Aéroport. Il est élargi aux principales lignes partant de Lausanne et Zurich jusqu'à fin février 2014, ont indiqué les Chemins de fer fédéraux (CFF).

Chaque jour dans 90 à 95 trains

Ce nettoyage coûtera près de 650'000 francs. L'équipe mobile interviendra chaque jour dans 90 à 95 trains.

Elle est principalement chargée de nettoyer les toilettes, de ramasser les bouteilles en plastique, les gobelets à café et les magazines qui traînent, et de vider les poubelles. Reconnaissables à leur uniforme rouge, les collaborateurs de l'équipe mobile aident également les voyageurs à placer leurs bagages dans les compartiments ad hoc.

L'équipe de nettoyage mobile comprend 25 personnes et œuvre du lundi au vendredi. Dans toute la Suisse, les CFF emploient près de 800 collaborateurs pour le nettoyage des trains. Après la phase d'essai, ils décideront s'ils maintiennent ou non le nettoyage mobile sous cette forme et s'ils le développeront.

(ats)

Votre opinion