Publié

SuisseLes CFF plient sous la crise du coronavirus

La régie fédérale a enregistré un tiers de passagers en moins au premier semestre 2020. Elle s’attend à ce que le coronavirus impacte le comportement des voyageurs à moyen terme.

Les CFF enregistrent une baisse du nombre de voyageurs de plus d’un tiers au premier semestre 2020 à cause de la pandémie. Les recettes ont fortement diminué, alors que les coûts n’ont été que «légèrement amortis» en raison du maintien de la desserte de base.

En moyenne 810’000 passagers ont voyagé quotidiennement, ce qui représente un tiers de moins par rapport à la même période de l’année précédente, ont indiqué les CFF jeudi dans un communiqué. La perte semestrielle s’élève à 479 millions de francs, contre un résultat positif de 279 millions l’année précédente.

Vincent Ducrot présente un bilan semestriel des CFF noirci par la pandémie de Covid-19. Avec une chute de l'affluence de 437%.

Vincent Ducrot présente un bilan semestriel des CFF noirci par la pandémie de Covid-19. Avec une chute de l'affluence de 437%.

KEYSTONE/ANTHONY ANEX

Les deux premiers mois ont vu une augmentation de la fréquentation de 4%. Mais la période de confinement à partir de mars a impacté le deuxième trimestre: les CFF indiquent avoir perdu la moitié des produits du trafic voyageurs par rapport à 2019.

Dès avril, les CFF ont pris des mesures d’économie d’un montant total de 250 millions de francs, écrit encore la compagnie. Elle insiste aussi sur le fait que ses collaborateurs ont toujours été intégralement payés.

Depuis le mois de juin, le nombre de passagers est de nouveau en augmentation. Mais les CFF s’attendent à ce que le coronavirus impacte le comportement des voyageurs à moyen terme.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!