Suisse- Les CFF prêts à accueillir davantage de vélos
Publié

TrainsLes CFF prêts à accueillir davantage de vélos en bonne et due forme

Plus de 400 places supplémentaires pour vélos seront créées sur les grandes lignes. Parallèlement, la compagnie a étendu l’obligation de réserver sur les lignes Intercity.

Davantage de personnes embarquent leur vélo dans le train.

Davantage de personnes embarquent leur vélo dans le train.

CFF

Par rapport à 2019, 17% de cyclistes en plus ont emprunté, en 2021, les trains en direction du Tessin, expliquaient, mercredi, les CFF. Pour faire face à cet essor «sans précédent», ils ont créé jusqu’à trois fois plus de places pour vélos sur les lignes les plus importantes et étendu l’obligation de réservation du vendredi au dimanche à toutes les lignes Intercity (IC). Cette dernière mesure a pour objectif de faire face à la grande affluence.

Cette année, les CFF ont vendu 7% de cartes journalières vélos et 6% de passeports vélos de plus que l’année précédente. Le dimanche 18 juillet a constitué «une journée record, avec un total de 2537 réservations». Depuis l’extension de l’obligation de réservation sur le réseau IC, en mars, 169’000 réservations ont été effectuées.

Le système a des lacunes

Dans leur communiqué, les CFF estiment que malgré l’augmentation du nombre de cyclistes voyageurs, «les réactions négatives de la clientèle ont été moins nombreuses». Et tant que «la demande de places pour vélos le week-end sera supérieure à l’offre», ils maintiendront «l’obligation de réservation pour vélos sur les lignes IC». Toutefois, le «système de réservation présente encore des lacunes» et doit «être amélioré». Un nouveau sera mis en place pour 2023.

Les CFF s’attendent à ce que la demande continue d’augmenter. C’est pourquoi ils développent progressivement leur offre, en dialogue avec les associations de cyclistes et les représentants du secteur. Cependant, l’extension des capacités pour les vélos prend du temps. «Concrètement», précise la compagnie, «de 2022 à 2025, plus de 400 places supplémentaires pour les vélos seront créées dans les trains grandes lignes.»

Moins de places assises

Les CFF envisagent également la transformation d’autres flottes, tenant compte de la demande croissante de places pour vélos lors de l’achat de nouveaux véhicules. Toutefois, les trains étant aussi utilisés par les pendulaires, pendant la semaine, «davantage d’espace pour les vélos, c’est aussi moins de places assises aux heures de pointe», conclut le communiqué.

Système de réservation largement «insatisfaisant» pour Pro Vélo et l’ATE

Si elles trouvent que les «intentions de modification du matériel roulant exprimées par les CFF vont dans le sens des améliorations souhaitées» et qu’elles se réjouissent de voir augmenter «la capacité pour les vélos dans les trains», Pro Vélo Suisse et l’Association transport et environnement (ATE) estiment qu’«en parallèle, il faut urgemment améliorer le système de réservation, qui est très critiqué et insatisfaisant». L’application pour la réservation obligatoire a rendu celle-ci «compliquée et a découragé de nombreux clients». Pour Delphine Klopfenstein Broggini, vice-présidente de Pro vélo Suisse, «les CFF doivent mettre les bouchées doubles. Ils ont introduit la réservation obligatoire en urgence, faute d’anticipation, sans s’être assurés que leur application réponde réellement aux besoins des cyclistes. Il faut maintenant que les moyens techniques soient à la hauteur des exigences des CFF.» À titre d’exemple, l’application ne propose pas les billets meilleur marché pour les trajets avec un vélo. De plus, elle ne permet pas l’annulation de la réservation. Ainsi, des places inoccupées restent indisponibles. Enfin, il est impossible de voir le nombre de places restantes et il faut parfois payer les premières réservations sans être sûr d’avoir de la place pour tous les membres de la famille ou du groupe. Depuis l’introduction de la réservation obligatoire, le 21 mars dernier, Pro vélo et l’ATE ont reçu de nombreux retours négatifs.

(comm/ftr)

Votre opinion

39 commentaires