Les CFF voulaient répercuter les prix de l’électricité sur les voyageurs

Publié

SuisseLes CFF voulaient répercuter les prix de l’électricité sur les voyageurs

L’ex-régie fédérale voulait doubler le prix de revente du courant de traction. Berne a refusé, car cela aurait entraîné une hausse des prix de 10%.

par
Christine Talos
Urs Jaudas/Tamedia AG

Vendre le courant de traction à un prix deux fois plus élevé qu’aujourd’hui: c’est l’idée que les CFF ont voulu mettre sur pied cet été. Mais l’Office fédéral des transports (OFT) a mis le holà. Car le projet aurait eu pour conséquence de faire grimper les tarifs, révèle jeudi «Blick».

En effet, les CFF peuvent commercialiser actuellement ce courant nécessaire à l’exploitation ferroviaire – et qu’ils produisent en grande partie eux-mêmes – à d’autres compagnies, et ce au prix de 10,5 centimes par kilowattheure. Ils auraient voulu alors doubler ce prix pour le vendre à 20,5 centimes/kWh, et ce pour les deux prochaines années.

Mais l’OFT a fait ses calculs et cette augmentation aurait provoqué une hausse du prix des trains de 10%, avec des répercussions inévitables sur les voyageurs et les autres compagnies de transport. Les CFF auraient ensuite fait machine arrière pour ne réclamer que 5 à 6 centimes de hausse. Mais Berne ne devrait accorder, la semaine prochaine, qu’une petite augmentation, pour autant que les passagers ne soient pas impactés.

Ton opinion

17 commentaires