Étude: Les chats sont capables de reconnaître leur nom
Actualisé

ÉtudeLes chats sont capables de reconnaître leur nom

C'est la conclusion d'une expérience menée par des chercheurs japonais, même si la communication homme-félin reste compliquée.

par
Michel Pralong
En entendant leur nom, la majorité des chats a eu un mouvement d'orientation de la tête et/ou des oreilles.

En entendant leur nom, la majorité des chats a eu un mouvement d'orientation de la tête et/ou des oreilles.

iStock

Autant un chien répond généralement immédiatement quand on prononce son nom, autant un chat semble n'en avoir rien à faire. Est-ce dû à son caractère indépendant (ou par esprit de contradiction) ou n'est-il tout simplement pas capable de distinguer son nom d'autres mots? Pour en avoir le cœur net, des chercheurs en psychologie de l'université de Tokyo ont tenté une expérience, dont les résultats ont été publiés le 4 avril dans la revue «Scientific Reports».

Le procédé imaginé par les scientifiques a été le suivant: faire entendre à de nombreuses reprises à des chats une série de quatre mots, d'une longueur et d'une sonorité proche de leur nom, afin de les habituer à ces sons. Puis, au bout d'un certain temps, ajouter en cinquième position leur nom. Les expériences ont montré que le chat ne réagissait qu'à son nom. Après, il est délicat de prouver que le chat réagissait réellement. Les chercheurs ont observé plusieurs comportements à l'énoncé de leur nom, comme des miaulements, des mouvements de queue, voire carrément un déplacement. Mais ils ne se sont produits que dans 10% des cas. En revanche, beaucoup ont réagi avec un mouvement net d'orientation de la tête et/ou des oreilles. Ce qui a été interprété comme un signe de reconnaissance du nom.

Distinguer «Caramel» de «Félix»

L'expérience a donné le même résultat quel que soit la personne qui prononce son nom (son propriétaire ou un inconnu) et que le chat vive seul ou avec plusieurs autres félins. Dans ces derniers cas, les chats ont également montré qu'il réagissaient à leur nom et pas à celui des autres chats. Ce qui, en revanche n'a pas été le cas lorsque l'expérience a été tentée dans un bar à chats de Tokyo. Dans cet établissement, les clients peuvent en effet caresser et donner à manger à des chats, dont ils ont les noms à disposition. Là, les matous ne distinguaient pas leur propre nom de celui de leurs colocataires. Les chercheurs pensent que le fait que de nombreuses personnes, avec des voix différentes, y prononcent plusieurs noms de chats empêchent ceux-ci de connaître quel est le leur.

Lui apprendre les dangers

La question, maintenant est: le chat sait-il que le son qu'il reconnaît est son nom ou l'associe-t-il juste à une récompense, comme lui donner de la nourriture ou des caresses? Qu'importe finalement, a conclu l'équipe japonaise: selon elle, ces résultats laissent penser qu'on pourrait utiliser cette faculté d'association d'un son pour faire comprendre à un chat qu'un endroit ou un objet est dangereux pour lui en le corrélant avec un mot souvent répété.

Et puis, bien sûr, la grande étude qu'il reste à mener est: si le chat sait qu'on l'appelle, pourquoi fait-il comme s'il n'entendait pas?

Votre opinion