Lutte contre le tabagisme – Le prix des cigarettes pourrait bientôt presque doubler
Publié

Lutte contre le tabagismeLe prix des cigarettes pourrait bientôt presque doubler

L’Association suisse pour la prévention du tabagisme souhaite une augmentation des taxes sur les cigarettes. Celles-ci coûteraient en moyenne 14 francs, contre 8 actuellement.

Le prix des cigarettes pourrait augmenter, si la proposition du milieu anti-tabagisme fait son chemin à Berne.

Le prix des cigarettes pourrait augmenter, si la proposition du milieu anti-tabagisme fait son chemin à Berne.

20min/Celia Nogler

Augmenter le prix des cigarettes pour réduire le nombre de personnes qui en fument. C’est le plan du «lobby anti-tabac», rapporte la «NZZ am Sonntag» du jour. Le paquet le moins cher passerait de 5,50 francs à 10,20. «Par rapport au niveau des salaires et des coûts en Suisse, les 5,50 francs pour un paquet de cigarettes sont très bon marché», a déclaré au journal dominical Wolfgang Kweitel, le chargé des affaires publiques de l’Association suisse pour la prévention du tabagisme (AT).

Le parlement a décidé en mars dernier de taxer les e-cigarettes, réputées moins nocives. Or, selon l’AT, le renchérissement du prix de chaque produit avec de la nicotine doit correspondre au risque pour la santé. La cigarette classique doit donc être plus coûteuse, de manière à inciter à choisir l’alternative électronique.

Politique de santé publique

Une augmentation du prix provoque une réduction du nombre de fumeurs, selon des études. D’ailleurs, 80% de ceux-ci sont devenus accros avant leur majorité, indique le journal. Puisque les plus jeunes sont sensibles à leur porte-monnaie, l’incitation financière est jugée efficace pour lutter contre cette addiction. Le journal rappelle que 9500 personnes en décèdent chaque année en Suisse.

Entre 2003 et 2013, le Conseil fédéral avait augmenté progressivement la taxe sur le tabac de 1,70 franc . La «NZZ am Sonntag» indique que, depuis 2011, le taux de fumeurs est assez stable: environ 27% chez les personnes de plus de 15 ans.

La proposition de l’AT récolte le soutien d’autres associations actives dans la prévention: la Ligue pulmonaire, la Ligue contre le cancer, Addiction Suisse et la FMH, l'organisation faîtière des médecins.

(ami)

Votre opinion

51 commentaires