Suisse: Les cigognes du Zoo de Bâle annoncent le printemps
Publié

SuisseLes cigognes du Zoo de Bâle annoncent le printemps

Plus de 25 de ces grands oiseaux tournent actuellement au-dessus du parc, dont dix qui reviennent d’Espagne: les nids et les accouplements se préparent.

Zoo de Bâle

Les cigognes ont senti le printemps. Elles sont plus de 25 cigognes à tourner actuellement au-dessus du Zoo de Bâle, et certaines d’entre elles sont de retour des quartiers d’hiver en Espagne. Environ 15 de ces oiseaux ont passé l’hiver à Bâle. Les individus peuvent être distingués au moyen des anneaux numérotés que les cigognes portent autour de leurs jambes.

Ces cigognes font preuve d’une activité intense, signe d’une frénésie printanière. Quelques nids déjà occupés, et les couples se saluent avec un violent cliquetis de becs. Tous les congénères trop curieux sont chassés du nid avec véhémence. Les premiers accouplements ont même déjà été observés.

Du poussin à la vie adulte très rapidement

Les cigognes blanches sont de véritables athlètes de haut niveau. Si les oiseaux viennent du sud en février, ils n’ont pas beaucoup de temps pour élever leur progéniture. Ils commencent à se reproduire dès mars. Ils pondent de deux à quatre œufs et les incubent pendant environ 30 jours. Les poussins éclosent en avril. Vient ensuite la phase la plus ardue. Les poussins affamés grandissent rapidement et les parents doivent aller chercher de la nourriture sans relâche. Trois mois après la naissance, les petits sont aussi gros que leurs parents. En juillet, ils font leurs premières tentatives de vol. En août, les petits sont partis pour leur premier grand voyage dans le Sud. Les parents attendent un peu plus longtemps et ne se rassemblent qu’en septembre pour voler également vers le sud.

Dans ce calendrier serré, tout retard peut amener les petits à devenir indépendants plus tard dans l’année. Mais alors, ils ne seront pas prêts à temps pour se diriger vers le sud.

Les cigognes ont besoin de zones humides

La phase la plus délicate pour les cigognes blanches n’est pas le début de la reproduction, mais l’été chaud. Dans les sols secs, elles trouvent trop peu de nourriture pour élever leurs petits. Il est donc important qu’elles puissent visiter les zones humides, les prairies et les marécages intacts en été pour chercher de la nourriture.

L’an dernier, plus de 35 couples ont réussi à faire des petits au Zoo de Bâle.

(comm/lematin.ch)

Votre opinion