14.03.2015 à 22:37

LitteringLes citoyens qui salissent les trottoirs coûtent 200 millions par an

Des conseillers nationaux veulent amender lourdement les gens qui jettent des déchets par terre.

von
Fabiano Citroni
«Une sanction allant jusqu’à 300 francs aura une incidence sur le comportement de certains citoyens», Guillaume Barazzone, magistrat en ville de Genève.

«Une sanction allant jusqu’à 300 francs aura une incidence sur le comportement de certains citoyens», Guillaume Barazzone, magistrat en ville de Genève.

Fabrice Coffrini, Keystone

Canettes, papiers gras, journaux, restes de repas: les habitants jettent tout par terre en Suisse. Une sale habitude qui ternit l’image du pays, pense le conseiller national Jacques Bourgeois (PLR/FR), qui a convaincu les membres de la commission de l’Environnement du National.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!