Football: Les clubs romands à la fête

Publié

FootballLes clubs romands à la fête

La 10e journée de Super League a particulièrement souri aux clubs romands. Synthèse.

Les Vaudois ont fait la différence en première période, avec des buts de Diniz (25e), Araz (35e) et Custodio (38e/pen). (Dimanche 2 octobre 2016)

Les Vaudois ont fait la différence en première période, avec des buts de Diniz (25e), Araz (35e) et Custodio (38e/pen). (Dimanche 2 octobre 2016)

Keystone

Lausanne-Sport, large vainqueur 4-1 de Lugano, occupe désormais seul la place de dauphin du FC Bâle. Pour sa part, Sion s'est imposé pour la première fois de la saison en déplacement, avec un cinglant 5-2 à Vaduz.

L'équipe de Fabio Celestini constitue la très bonne surprise de la saison. Le LS propose un jeu dynamique et percutant, qui devrait à terme attirer plus de monde au stade que les 3670 présents dimanche après-midi...

Les Vaudois ont fait la différence en première période, avec des buts de Diniz (25e), Araz (35e) et Custodio (38e/pen). Lausanne a aussi dominé après la pause. D'une frappe superbe, Margiotta salait encore l'addition (70e). Le joueur italien signait ainsi son sixième but de l'exercice, dont il est l'une des révélations. Les Tessinois, qui ont le mérite de ne jamais fermer le jeu, ont sauvé l'honneur en fin de rencontre par Piccinocchi.

Sion invaincu avec Zeidler

Peter Zeidler n'a toujours pas perdu depuis qu'il s'est assis sur le banc du FC Sion. Le technicien allemand a vraiment réussi son entrée en Super League. Il s'est montré plus qu'inspiré dans la gestion de son effectif: ses deux premiers remplaçants, Mveng (75e) et Assifuah (81e/88e), ont en effet inscrit les réussites décisives dans les vingt dernières minutes.

Sion avait connu une entame délicate. Une erreur de placement de sa défense permettait à Burgmeier d'ouvrir le score (19e). Puis, après la rapide égalisation de Konaté d'une soudaine frappe lointaine (24e), les Valaisans concédaient un coup franc qui permettait à Costanzo de redonner l'avantage au club de la Principauté. Mais une fois encore, les visiteurs réagissaient vite, cette fois par Akolo après un centre de Lüchinger (36e).

La seconde période était moins riche en émotions jusqu'au troisième but des Valaisans, marqué par Mveng avec un brin de chance. Ensuite, les Liechtensteinois se projetant en masse à l'attaque, ils laissaient des boulevards derrière, ce dont leurs adversaires allaient profiter pour saler l'addition.

Bâle accroché

Le FCB n'est pas passé loin de la correctionnelle contre Thoune. Mené depuis la 34e - but de Tosetti -, le champion en titre a arraché l'égalisation à la 90e par Callà, servi par Sporar dont l'entrée a donné un peu plus de tonus aux actions bâloises.

En prenant un point, les visiteurs n'ont rien volé au Parc Saint-Jacques. Ils n'ont fait que profiter de l'apathie coupable des Bâlois, qui ont pris leurs adversaires de haut. Urs Fischer avait ainsi laissé au repos Bjarnason, Steffen et Doumbia, mais cela n'explique pas tout.

Le FCB s'est cassé les dents sur une équipe bien organisée, et qui n'a jamais hésité à se projeter vers l'avant quand elle en avait l'opportunité. Les Bâlois ont manqué plusieurs grosses occasions. Tant Elyounoussi (24e) que Bua (60e) et Suchy (72e/93e) ne sont pas parvenus à conclure alors qu'ils se trouvaient en bonne position. Leur public n'a guère apprécié et a sifflé son équipe à la fin du match.

Lopar héroïque

A Berne, un grand Lopar a permis à Saint-Gall d'obtenir un point contre Young Boys (2-2) dans une partie au scénario un peu fou. YB a cru avoir arraché la victoire quand Duah inscrivait le 2-1 à la 90e. Mais Bunjaku répliquait au bout des arrêts de jeu. Les visiteurs avaient ouvert le score dès la 3e par Buess, Bertone égalisant à la 11e.

Ensuite, les Bernois ont exercé une emprise presque totale sur la partie, se créant un nombre incalculable d'occasions. Le gardien Lopar a réalisé des miracles, et il a été sauvé deux fois par ses montants.

Grasshopper est intraitable à domicile, où il a signé un cinquième succès consécutif, ce qui équilibre avec ses cinq défaites en déplacement. Cette fois, la victime des Sauterelles a été Lucerne, battu 3-2 et qui a joué la dernière demi-heure à dix après l'expulsion de Haas.

Munsy (12e), Sigurjonsson (36e/pen) et Hunziker (57e) ont inscrit les buts de GC. Les visiteurs ont marqué par Francisco Rodriguez (17e) et Neumayr (73e/pen). Grasshopper passe au 4e rang, à égalité de points avec YB, et à deux longueurs de Lausanne.

(si)

Ton opinion