Publié

FootballLes clubs romands de Super League partent plein sud

NE Xamax en Espagne, Servette au Portugal, Lausanne-Sport aux Canaries: seul Sion est (pour l'instant) encore au pays. Chapitre transferts, par contre, c'est le calme plat.

par
Renaud Tschoumy
Le FC Servette est à Luso, au Portugal.

Le FC Servette est à Luso, au Portugal.

SERVETTE FC

TOUT VA BIEN À LUSO?Le club «grenat» loge à Luso (Portugal) dans l'hôtel qui avait accueilli l'équipe de Suisse avant ses matches de l'Euro 2004 contre l'Angleterre et la France, à Coimbra. «Les conditions sont idéales, il fait beau et la température oscille entre 15 et 20?degrés, explique le chef communication Didier Rieder. Mais il y a pas mal de vent, il fait vite frisquet le soir.»

BRAGA GAGNE?Lundi soir, la délégation genevoise au complet est allée assister à la rencontre de championnat entre Beira Mar (le deuxième club du président servettien, Majid Pishyar) et le Sporting Braga (victoire de Braga 2-1). Servette joue aujourd'hui contre Naval (D2 portugaise), le 18 janvier contre Beira Mar et le 22 janvier contre Lokomotiv Moscou. Retour au bercail le lundi 23.

VISITE PRÉSIDENTIELLE?Le patron servettien est venu rendre visite à ses joueurs hier matin: il a suivi leur séance d'entraînement avant de partager leur repas de midi. La présence servettienne dans la région de Coimbra suscite d'ailleurs un vif intérêt de la part des médias portugais. «Le nouveau staff de João Carlos Pereira est originaire de la région», précise Rieder.

MFUTI ÉCARTÉ?Outre Matias Vitkieviez, qui devrait incessamment s'engager avec Young Boys, Mobulu Mfuti n'a pas, lui non plus, été retenu pour ce stage. Ecarté du contingent, il peut d'ores et déjà se chercher un nouveau club.

MOUTINHO DE RETOUR?Par contre, Thierry Moutinho, qui avait été prêté pour six mois?au club espagnol de troisième division du CD Badajoz, fait de nouveau partie du contingent. Il pourrait bien être le successeur désigné de Vitkieviez.

FC SION

MERCI «ANDREA»! La tempête «Andrea» n'est pas restée sans suite pour le FC Sion: la bâche qui recouvrait la pelouse synthétique et chauffée de Martigny-Croix a en effet littéralement explosé, ce qui oblige l'entraîneur Laurent Roussey à composer. «Les conditions ne sont pas optimales, on passe de l'ancienne pelouse du FC Martigny au synthétique de Riddes. Mais une fois, le synthétique était gelé.»

DÉPART SAMEDI?Redescendus de Champex-Lac vendredi dernier, les Sédunois se sont entraînés tous les jours depuis. «Les joueurs auront congé vendredi, à la veille de notre départ pour la Tunisie», précise Roussey. A Gammarth, le club valaisan disputera trois matches amicaux, contre l'AS Marsa (15 janvier), le Club Africain (18 janvier) et enfin l'Etoile du Sahel ou l'Espérance Tunis de Michel Decastel (21 janvier).

PAS DE RENFORT?Roussey compose avec un effectif stable. «On n'a pour l'instant pas de nouveau joueur, confirme-t-il. On travaille sur plusieurs pistes, et mon souhait est évidemment que nos éventuelles nouvelles recrues soient présentes lors de nos rencontres de préparation en Tunisie, histoire d'éviter une période d'acclimatation alors que le championnat a repris. Mais cette période de mercato n'est pas évidente, surtout dans ces conditions.» Roussey fait évidemment allusion au nouveau classement, qui voit Sion figurer à la dernière place avec un total de – 5?points. «Récemment, un attaquant que je ne citerai pas nous a dit non parce qu'il n'avait pas envie d'intégrer un club se trouvant dans notre situation.»

NE XAMAX FC

SALAIRES NON VERSÉS Aux dernières nouvelles, les joueurs n'avaient toujours pas reçu leurs salaires de novembre et de décembre. Pourtant, le vice-président du club, Islam Satujev, leur avait assuré, avant leur départ pour Huelva, que tout serait réglé «d'ici à leur retour du camp d'entraînement», soit vendredi. Les entraîneurs du secteur de formation n'ont, eux non plus, toujours rien vu venir. Par contre, les familles d'accueil des espoirs ont, elles, été payées à fin décembre.

PAS DE RENFORTS Après s'être séparé de quatre joueurs (le capitaine Besle, Bikana, Seferovic et Arizmendi), Bulat Chagaev avait annoncé que des renforts allaient rejoindre l'équipe en Espagne. Mais personne n'est arrivé. «Pour l'instant, nous sommes toujours la quinzaine de joueurs qui avons quitté Neuchâtel jeudi dernier à nous entraîner», confirme le défenseur Bastien Geiger.

DUBAÏ OR NOT DUBAÏ? Initialement, Xamax devait mettre le cap sur Dubaï pour deux semaines après son stage de huit jours en Espagne. Mais Geiger n'en sait pas plus. «Pour l'instant, on n'a aucune information. On sait simplement que l'on rentre en Suisse vendredi.»

COUPÉS DES SOUCIS Bastien Geiger l'affirme, «l'ambiance est excellente et le stage se déroule bien. Selon la conception voulue par l'entraîneur Muñoz, on travaille beaucoup avec le ballon. Il fait beau entre 15 et 20?degrés, et, surtout, on est loin des soucis. On a pris l'habitude de faire abstraction. On se concentre sur ce qu'on a à faire, et ça nous fait du bien d'être coupés de tout ça.»

FC LAUSANNE-SPORT

DÉPART DIFFÉRÉ?Le FCLS a mis le cap sur Maspalomas (Canaries) pour un stage prévu jusqu'à dimanche. Mais tous les joueurs n'ont pas voyagé ensemble. Une première vague est partie dimanche matin, une deuxième le lendemain. Le motif? Une partie du contingent a participé dimanche au Hallenmasters de Winterthour (Lausanne y a pris la cinquième place).

EN FINALE En battant Twente Enschede aux tirs au but (4-3), Lausanne s'est qualifié pour la finale du tournoi auquel il participe. «A la base, ce minitournoi devait nous permettre de disputer trois matches, mais pour finir, il n'y en aura que deux, précise le vice-président Alain Joseph. Ce n'est pas plus mal: l'équipe peut travailler le foncier.» La finale du tournoi aura lieu demain soir, et l'adversaire du club vaudois sera soit Bröndby (Dan), soit Aalesund (Nor).

PAS DE TESTS?Contrairement à ce qui a été évoqué, Martin Rueda ne teste aucun joueur durant le camp. «On a hésité entre deux choses, confirme Alain Joseph. Ou partir avec le contingent au complet de 25 joueurs et faire le point au retour, ou laisser quatre à cinq joueurs en Suisse et pouvoir observer quelques joueurs à l'essai. On a opté pour la première solution.»

UN RETOUR?Susaeta et Sanogo, les deux nouvelles recrues, ont joué contre Twente lundi soir. Buntschu, de retour du Stade Nyonnais, est également entré en jeu.

TROIS MATCHES?Les joueurs lausannois auront congé lundi prochain. D'ici à la reprise (le 4 février à Neuchâtel), ils disputeront encore trois matches amicaux: contre Etoile Carouge (le 18 janvier), Bienne (le 25 janvier) et Sion (le 28 janvier). En attendant, ils profitent des condition optimales (21 degrés) des Canaries.

Ton opinion