Publié

FootballLes clubs romands ont tout raté

Stades moroses, public indifférent, projet flou, joueurs peu impliqués: les experts jugent durement la chute de Lausanne, Servette et Xamax.

par
Bertrand Monnard
Dimanche dernier, les joueurs du LS prennent acte de leur relégation officielle.

Dimanche dernier, les joueurs du LS prennent acte de leur relégation officielle.

Patrick Straub, Keystone

En 2011, quand Servette et Lausanne sont remontés en Super League, le football romand a pensé vivre un nouvel âge d’or. Trois ans plus tard, c’est un retour à la case départ. Une des raisons invoquées est le manque de moyens. Mais le budget de Lausanne, 7,5 millions de francs, est en réalité supérieur de plus d’un million à celui de Thoune, pourtant bien classé.

Votre opinion