Actualisé

Proche OrientLes compagnies européennes sommées d'éviter Israël

L'Agence européenne de sécurité aérienne recommande aux compagnies européennes de ne plus desservir Israël jusqu'à nouvel ordre. Swiss a déjà annulé ses vols pour 36 heures.

1 / 137
(Archives) Un rapport officiel accuse Benjamin Netanyahu d'avoir mal préparé l'armée face aux tunnels du Hamas (mardi 28 février 2017)

(Archives) Un rapport officiel accuse Benjamin Netanyahu d'avoir mal préparé l'armée face aux tunnels du Hamas (mardi 28 février 2017)

AFP
Plus de 2000 Palestiniens sont morts durant la guerre dans la bande de Gaza (Lundi 18 août 2014)

Plus de 2000 Palestiniens sont morts durant la guerre dans la bande de Gaza (Lundi 18 août 2014)

Reuters
(FILES) This file photo taken on March 03, 2015 shows a Palestinian militant from the Islamic Jihad's armed wing, the Al-Quds Brigades, standing in a tunnel, used for storing weapons, as he takes part in military training in the south of the Gaza Strip.Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu appeared on the defensive ahead of a report on February 28, 2017 expected to criticise him and military leaders for insufficiently preparing for attack tunnels in the 2014 Gaza war. / AFP PHOTO / Mahmud Hams

(FILES) This file photo taken on March 03, 2015 shows a Palestinian militant from the Islamic Jihad's armed wing, the Al-Quds Brigades, standing in a tunnel, used for storing weapons, as he takes part in military training in the south of the Gaza Strip.Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu appeared on the defensive ahead of a report on February 28, 2017 expected to criticise him and military leaders for insufficiently preparing for attack tunnels in the 2014 Gaza war. / AFP PHOTO / Mahmud Hams

AFP

L'Agence européenne de sécurité aérienne a recommandé ce soir aux compagnies européennes de ne plus desservir Israël jusqu'à nouvel ordre.

Brussels Airlines et Lufthansa avaient déjà annoncé l'annulation de leurs vols vers Tel Aviv pour 36 heures en raison «de la situation instable» qui règne à l'aéroport Ben Gourion.

Cette décision concerne également tous les vols des filiales de Lufthansa: Germanwings, Austrian Airlines et Swiss. Elle a été prise «pour la sécurité des passagers et des équipages» bien qu'aucune recommandation officielle des autorités de régulation aérienne n'ait été donnée, a ajouté le groupe. Air France a également confirmé qu'elle suspendait «jusqu'à nouvel ordre» la desserte vers Israël en raison des tensions dans la région.

Interdiction de voler vers Israel depuis les USA

L'Agence fédérale américaine de l'aviation (FAA) a été la première mardi à interdire aux avions des compagnies aériennes US de voler vers ou depuis Israël pour une durée de 24 heures au moins après la chute d'une roquette près de l'aéroport international de Tel Aviv.

Delta, US Airways et United Airlines avaient déjà annulé plus tôt dans la journée plusieurs vols vers et depuis l'aéroport Ben-Gourion de Tel Aviv.

«Jusqu'à nouvel ordre»

Delta Airlines a suspendu tous ses vols vers Israël jusqu'à nouvel ordre. Un de ses Boeing 747 parti de l'aéroport JFK de New York à destination de Tel Aviv avec 290 personnes à bord a dû être dérouté vers Paris-Charles de Gaulle en raison d'informations faisant état de roquettes ou de débris près de l'aéroport Ben-Gourion.

«Delta a suspendu jusqu'à nouvel ordre son service depuis et vers l'aéroport international Ben-Gourion à Tel Aviv et son hub de New York JFK», indique la compagnie. «En coordination avec la FAA, nous prenons cette mesure pour assurer la sûreté et la sécurité de nos passagers et de nos employés».

Pour sa part, US Airways a annulé mardi les vols 797 de Tel Aviv à Philadelphie (est) et 796, qui fait le chemin inverse, a indiqué la compagnie. Le site internet de United Airlines indique pour sa part que le vol de Newark (est) vers Tel Aviv a été annulé en raison d'un problème de «disponibilité» d'un avion.

Aucune raison d'annuler les vols, selon Israël

Le ministre israélien des Transports a affirmé mardi soir qu'il n'y avait «aucune raison» pour que les compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël, selon des déclarations rapportées par le porte-parole de l'autorité aéroportuaire civile israélienne.

«Le ministre des Transports Israël Katz a appelé ce soir les compagnies américaines pour leur expliquer que le décollage et l'atterrissage à l'aéroport Ben Gourion (de Tel-Aviv) ne présentaient aucun problème de sécurité ni pour les appareils ni pour les passagers», a-t-il indiqué, ajoutant: «Il n'y a aucune raison pour que les compagnies américaines annulent leurs vols».

600 morts palestiniens

Deux semaines après le début d'une offensive menée par Israël dans la bande de Gaza, qui a fait plus de 600 morts palestiniens, le chef de l'ONU et celui de la diplomatie américaine tentaient mardi d'arracher un cessez-le-feu. Vingt-sept soldats et deux civils israéliens ont également trouvé la mort depuis le début de ces opérations.

Lundi le département d'Etat avait émis un avertissement demandant aux ressortissants américains de ne pas se rendre en Israël, dans la bande de Gaza ou en Cisjordanie.

(AFP)

Votre opinion