États-Unis - Les compagnies pourraient se mettre à peser les passagers
Publié

États-UnisLes compagnies pourraient se mettre à peser les passagers

Afin d’actualiser le poids moyen des voyageurs qui ne correspond plus à la réalité, les compagnies américaines pourraient effectuer des pesées aléatoires dans certains aéroports.

par
Jonathan Zalts
On connaissait la pesée des bagages. On connaîtra peut-être bientôt celle des passagers.

On connaissait la pesée des bagages. On connaîtra peut-être bientôt celle des passagers.

Getty Images

Se faire peser avant de monter à bord? La pratique semble pour l’heure farfelue, mais elle pourrait pourtant bien voir le jour aux États-Unis. Selon «The Independent», l’Administration fédérale de l’aviation (FAA) y pense sérieusement.

L’idée serait de permettre aux compagnies aériennes de mettre à jour le poids moyen de leurs passagers. D’après le quotidien britannique, celui-ci a en effet augmenté ces dernières années avec la hausse de l’obésité chez les adultes américains, et les normes en vigueur ne sont donc plus d’actualité.

Il s’agit là d’une question de sécurité. Le poids moyen des voyageurs, comme celui de l’équipage, du chargement et du carburant, est en effet compris dans la limite autorisée pour que chaque avion arrive à bon port. Il peut également varier selon les itinéraires et les poids standards peuvent être inadaptés pour de petits appareils. Il est dès lors primordial que la charge moyenne des passagers soit la plus précise possible.

Base volontaire

Pour ce faire, les compagnies américaines pourraient être autorisées à effectuer des pesées dans les aéroports représentant au moins 15% de leurs départs quotidiens. Elles seraient faites aléatoirement et sur une base volontaire. Sélectionnés au hasard dans les files d’attente, les voyageurs concernés pourront donc simplement refuser: «Si un passager refuse de participer, l’opérateur doit sélectionner aléatoirement le candidat suivant plutôt que de sélectionner le prochain dans la file», précise la FAA.

Dans un communiqué datant de mai 2019, l’administration américaine indique que ces pesées devront être faites dans les zones sécurisées afin d’inclure les passagers en correspondance et recommande également aux compagnies d’en effectuer tous les 36 mois.

Aucune date n’a pour l’heure filtré quant à l’entrée en vigueur de cette mesure.

Votre opinion