Actualisé

EnneigementLes conditions s'améliorent mais le trafic reste difficile par endroits

Les températures restant négatives tout au long de l'épisode météo, la neige commence à tenir au sol et pourra encore, au fil de la journée, occasionner de fortes perturbations.

La neige commence à tenir au sol et les routes sont glissantes.

La neige commence à tenir au sol et les routes sont glissantes.

Keystone

La couche de neige tombée depuis lundi soir a rendu les routes très glissantes. Selon info.routes TCS, le trafic reste par endroits difficiles.

A part un bouchon sur l'A9 du à un accident survenu entre Vevey et Chexbres, la circulation routière semble toutefois se dérouler normalement compte tenu des conditions météorologiques.

Les flocons formaient mardi matin une couche de 5 centimètres à Genève, contre 3 centimètres - voire moins - ailleurs sur le Plateau en Suisse romande. Il est tombé de 4 à 18 centimètres sur le Tessin et un peu plus d'un centimètre à Berne ou Bâle ainsi que de 2 à 6 centimètres sur des stations de sports d'hiver.

La neige tombée ce matin sur les routes et autoroutes ne perturbe pour l'instant que moyennement le trafic. A signaler toutefois, 14 km de bouchon sur l'A9 entre Vevey et Chexbres suite à un accident qui n'a fait que des dégâts matériels. Les véhicules impliqués dans la collision ont été évacués et la circulation normale a pu être rétablie dans le courant de la matinée.

Sur les autoroutes et routes de l'Arc lémanique, plusieurs ralentissements sont signalés. Pour ce qui est du trafic ferroviaire, les CFF enregistrent quelques retards dus à la neige sur le réseau.

Pas de problèmes majeurs à Cointrin et Kloten

Sur le front des aéroports, les arrivées et départs des vols à Genève et Zurich se sont déroulés sans souci majeur jusqu'ici.

La neige ne perturbe guère le fonctionnement de l'aéroport international de Genève ce mardi. La piste n'a pas été fermée mais déblayée à 7 heures puis à 10 heures, engendrant des retards de moins d'une demi-heure. Les opérations de nettoyage du tarmac nécessitent sept véhicules qui avancent de front sur les 3900 mètres de la piste. L'opération dure un quart d'heure.

«Ce n'est pas tant le froid que la neige qui peut poser problème», a expliqué Bertrand Stämpfli, porte-parole de l'aéroport. «Pour l'heure nous y faisons face facilement. Des nettoyages de la piste sont prévus tous les trois heures ce mardi. Il importe de ne pas laisser de la neige qui pourrait se transformer en glace par la suite».

Aucun redoux avant la semaine prochaine

Pour rappel, après les chutes de neige qui devraient se résorber mardi en fin d'après-midi, un froid sibérien devrait toucher la Suisse mercredi et durer jusqu'à dimanche au moins. Sur le Plateau, le mercure pourrait osciller entre -11 et -8 degrés en plaine. Mais en raison de la bise attendue, la température ressentie devrait se situer entre -15 et -20 degrés, selon Météonews.

Les nombreux écoliers en journées de ski durant cette période devront se vêtir pour affronter ces conditions extrêmes. Les modèles confirment l'arrivée d'air moins glacial à partir de l'ouest entre dimanche et lundi. Aucun redoux (température à 1500m positive) n'est toutefois entrevu avant le milieu de la semaine prochaine.

(J.-C. M)

Votre opinion