Actualisé

LibyeLes coulisses de l'attaque contre le consulat américain

L'attaque au cours de laquelle quatre Américains ont été tués en Libye, dont l'ambassadeur des Etats-Unis, était une opération en deux parties organisée par des militants fortement armés, selon le vice-ministre libyen de l'Intérieur.

1 / 56
Une nouvelle manifestation a eu lieu lundi dans le nord à majorité musulmane du Nigeria pour dénoncer le film islamophobe produit aux Etats-Unis. ( Lundi 24 septembre 2012)

Une nouvelle manifestation a eu lieu lundi dans le nord à majorité musulmane du Nigeria pour dénoncer le film islamophobe produit aux Etats-Unis. ( Lundi 24 septembre 2012)

AFP
AFP
AFP

Wanis el-Sharef a précisé que les attaques de mardi soir pourraient avoir été programmées pour marquer l'anniversaire des attentats du 11-Septembre 2001 et que les militants se sont servis des civils protestant contre un film amateur ridiculisant le prophète Mahomet comme couverture pour leur action.

L'ambassadeur à Tripoli et un autre Américain ont été tués dans le consulat de Benghazi au cours des premières violences, alors que des personnels de sécurité libyens évacuaient le personnel du consulat dans une villa supposée être un lieu sûr à environ 1,5km de là, a expliqué Wanis el-Sharef.

Personnes infiltrées

La deuxième attaque s'est passée quelques heures plus tard, visant cette villa située dans l'enceinte du club équestre de la ville. Deux Américains ont été tués et plusieurs Américains et Libyens blessés.

Selon Wanis el-Sharef, des personnes infiltrées au sein des services de sécurité pourraient avoir donné l'adresse de la villa à des militants. Il a ajouté que certains militants soupçonnés d'avoir pris part à l'attaque avaient été arrêtés.

Mardi, le consulat de Benghazi a été incendié par des manifestants qui dénonçaient un film amateur ridiculisant le prophète Mahomet, réalisé par un Israélien vivant en Californie.

(AP)

Votre opinion