Publié

MobilitéLes cyclistes contre-attaquent

Les utilisateurs de bicyclette des villes romandes répondent à la fronde antivélo menée depuis une semaine par un piéton genevois avec le soutien des autorités locales.

par
Benjamin Pillard

Les utilisateurs de bicyclette des villes romandes répondent à la fronde antivélo menée depuis une semaine par un piéton genevois avec le soutien des autorités locales.

 Le débat lancé dans nos colonnes par l'ex-prof de maths genevois Ralf Latina n'en finit pas de faire des vagues. La semaine dernière, ce piéton de 59 ans déposait une plainte contre «une cycliste inconnue» d'une quarantaine d'années qui aurait failli le percuter alors qu'il se trouvait sur un passage clouté. En avril, le citoyen avait en outre déposé une pétition au Grand Conseil de son canton, demandant que les forces de l'ordre sanctionnent davantage les incivilités des utilisateurs de bicyclette.

Nouvelles règles

Après le soutien de centaines de Romands via le site LeMatin.ch, ainsi que des autorités locales, la parole est aux principaux intéressés (voir encadrés). «Il n'y a aucune évidence démontrant que les cyclistes respectent moins bien la circulation que les autres usagers de la route», estime le Fribourgeois Jean-François Steiert, président de l'association de défense des intérêts des cyclistes Pro Velo. Celui qui est aussi conseiller national socialiste juge en revanche «inacceptable» que des vélos circulent sur les trottoirs. «Il faut rectifier le tir en faisant mieux respecter la loi en vigueur, plutôt que d'imaginer de nouvelles règles.» En précisant que tous les usagers sont concernés.

Votre opinion