Etats-Unis: Les déclarations d'impôts de Trump pas exigées

Publié

Etats-UnisLes déclarations d'impôts de Trump pas exigées

Le groupe de la Chambre des représentants chargé de la fiscalité ne demandera pas les déclarations d'impôts du président.

1 / 150
Donald Trump s'est attaqué l'une des initiatives les plus emblématiques de son prédécesseur Barack Obama: le rapprochement avec Cuba, entamé fin 2014. Il annonce annuler cet accord «avec effet immédiat» qui consacrait le rapprochement diplomatique des deux pays après plus de 50 ans de gel diplomatique. Il promet «un meilleur accord pour les Cubains». (Vendredi 16 juin 2017)

Donald Trump s'est attaqué l'une des initiatives les plus emblématiques de son prédécesseur Barack Obama: le rapprochement avec Cuba, entamé fin 2014. Il annonce annuler cet accord «avec effet immédiat» qui consacrait le rapprochement diplomatique des deux pays après plus de 50 ans de gel diplomatique. Il promet «un meilleur accord pour les Cubains». (Vendredi 16 juin 2017)

AFP
L'administration Trump a publié sa feuille de route pour diminuer la règlementation bancaire en recommandant notamment un allègement des tests de résistance des grandes banques, selon un rapport publié par le Trésor. (Lundi 12 juin 2017)

L'administration Trump a publié sa feuille de route pour diminuer la règlementation bancaire en recommandant notamment un allègement des tests de résistance des grandes banques, selon un rapport publié par le Trésor. (Lundi 12 juin 2017)

AFP
Donald Trump continue sa guerre contre James Comey, accusant l'ex-chef du FBI  de lâcheté pour avoir fait fuiter à la presse des notes compromettantes sur leurs rencontres privées, (Dimanche 11 juin 2017)

Donald Trump continue sa guerre contre James Comey, accusant l'ex-chef du FBI de lâcheté pour avoir fait fuiter à la presse des notes compromettantes sur leurs rencontres privées, (Dimanche 11 juin 2017)

AFP

Kevin Brady, le président républicain de la commission de la Chambre des représentants chargée du contrôle de la fiscalité a annoncé lundi que cette commission ne demandera pas à obtenir les déclarations d'impôts de Donald Trump.

Au début du mois, un membre démocrate de la commission des Voies et Moyens a souhaité les examiner. Il voulait déterminer si le président des Etats-Unis possède des intérêts financiers dans d'autres pays, notamment en Russie.

Vie privée

«Si le Congrès commence à user de ses pouvoirs pour fouiller dans les déclarations d'impôts du président, qu'est-ce qui l'empêchera de faire la même chose avec les Américains moyens ?», s'est interrogé Kevin Brady.

«La vie privée et les droits civiques sont encore importants dans ce pays et la commission des Voies et Moyens ne va pas commencer à les affaiblir», a-t-il ajouté.

(ats)

Ton opinion