Actualisé

MigrationsLes demandes d'asile ont reculé de près de 20%

Les demandes d'asile ont reculé en septembre de 19% par rapport à août, passant à 2253. L'infléchissement de septembre s'explique par une mesure restrictive introduite le 20 août.

Centre de requérants.

Centre de requérants.

Keystone

Les demandes d'asile ont reculé en septembre de 19% par rapport à août, passant à 2253. Sur l'ensemble du trimestre, elles ont toutefois augmenté de plus de 42% par rapport à la même période en 2011, a indiqué vendredi l'Office fédéral des migrations (ODM).

L'infléchissement de septembre s'explique par une mesure restrictive introduite le 20 août: les demandes d'asile venant de Serbie, Macédoine et Bosnie-Herzégovine sont traitées dans les 48 heures. Les déboutés ne peuvent prétendre ni à une aide au retour, ni à des indemnités de voyage et sont généralement frappés d'une interdiction d'entrer sur le territoire suisse s'ils refusent de partir.

«En quelques semaines, le nombre de requérants d'asile provenant de Bosnie, Macédoine et de Serbie a reculé», relève l'ODM dans sa statistique mensuelle. Alors qu'en août 765 personnes provenant de ces trois pays avaient déposé une requête, elles n'étaient plus que 327 en septembre. Mais l'office estime qu'il faut attendre encore deux à trois mois pour voir si cette mesure a un effet durable.

La tendance générale du 3e trimestre montre une augmentation des demandes d'asile. Sur l'ensemble de la période, 7830 demandes ont été déposées, soit 550 de plus que durant le trimestre précédent. Les principaux pays de provenance ont une nouvelle fois été l'Erythrée (1120), la Serbie (797), le Nigéria (721), la Macédoine (515) et la Tunisie (421).

Peu de Syriens

Malgré la guerre civile qui s'installe en Syrie, le nombre de requérants en provenance de ce pays n'a pas beaucoup augmenté au cours du 3e trimestre: il a passé à 337 ( 85). La Suède est le principal pays de destination des réfugiés syriens avec plus de 1000 demandes par mois, explique l'ODM.

Durant le 3e trimestre, 418 personnes ont obtenu l'asile, soit un taux de 8,4%, en léger recul par rapport au trimestre précédent (10%). L'ODM a par ailleurs rendu 3460 décisions de non-entrée en matière, dont 2270 dans le cadre de la procédure de Dublin, à savoir le renvoi des requérants dans un autre Etat européen, notamment en Italie.

Départs en hausse

Côté départs, 3725 personnes ont quitté la Suisse par voie aérienne et sous contrôle, soit 50% de plus que durant la même période de l'an passé. Quatre sur cinq sont des réfugiés déboutés.

Parallèlement, la proportion de départs autonomes a aussi augmenté de manière sensible ces trois dernières années, passant de 25% à presque 50%. A titre d'exemple, 350 personnes venant des Balkans sont rentrées en septembre directement chez elles depuis le centre d'enregistrement de Bâle.

Au cours des neuf premiers mois de l'année, l'office a réussi à régler 18'936 demandes d'asile en première instance, soit 34% de plus que durant la même période en 2011. Dans le même temps, la Suisse a enregistré 22'260 nouvelles demandes d'asile.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!